défense de l’émission Répliques du 24 juin 2017 sur le « Grand déménagement du monde »

Christiane SILLIAU 30/06/2017 15:33 France Culture

Moi-même engagée dans la mise en cause du racisme et plus qu'attentive à l'unité du genre humain, je tiens à défendre l'intérêt de l'émission du 24 juin- si critiquée - dans laquelle se confrontaient Hervé Le Bras et Renaud Camus en présence d'Alain Finkielkraut.
Pour moi, il était intéressant, et utile, d'entendre les propos tout à fait a-scientifiques de Renaud Camus qui se moquaient de toutes les données chiffrées et n'accordaient d'importance qu'à l'immédiatement visible. Dans un français exceptionnel, il exposait des façons d'appréhender le réel qui ne le sont probablement pas.
Il est bon, sans doute, de préciser que la science n'est pas synonyme d'évidence et qu' elle est même souvent en contradiction avec l'immédiatement perçu : je sais, en tant que biologiste intéressée par la génétique humaine, que la variabilité génétique entre les Noirs d'Afrique est immense, que certains d'entre eux sont bien plus proches de nous, Européens, que d'autres Africains - mais cela ne saute pas aux yeux !
Réfléchir sur les fausses évidences doit être au programme de France-Culture : cette émission était très pédagogique sur ce plan !
Les propos dé- raisonnables de Renaud Camus étaient d'autant plus écoutables pour nous, l'auditoire, qu'ils s'adressaient au "Savoir" raisonné incarné dans la personne d'Hervé Le Bras : les perspectives apocalyptiques liées au " grand déménagement " du monde étaient ainsi modérées !
Nous avons besoin de ce type d'émissions qui nous fassent entendre des propos que nous n'aimons pas et nous aident à comprendre leur origine.
Il ne nous ferait pas de mal d'approfondir la question de l'envahissement par les données chiffrées (R.Camus a fait allusion à Olivier Rey... qui ne défend pas vraiment sa cause !) et aussi celle du visible et de l'invisible, en particulier pour la science?
Faut-il dire avec Saint-Exupéry que "l'essentiel est invisible pour les yeux" ?
Avec tous mes remerciements à Alain Finkielkraut . Je souhaite qu'il soit encore longtemps parmi nous et que, le jour où il le faudra, lui soit donné un successeur digne de ce nom :aussi compétent et aussi ouvert d'esprit !
Christiane SILLIAU, biologie, philosophie des sciences

Voici la réponse de la directrice de France Culture :

« Bonjour

Je vous remercie de cet avis argumenté et le transmets également à Alain Finkielkraut.

Bien cordialement

Sandrine Treiner « 

Partager sur...