Que d’égards pour vos auditeurs !

Michel JOINDOT 11/09/2017 12:38 France Inter

L'auditeur qui ouvre sa radio ce matin entend la musique entrecoupée de temps en temps du communiqué que nous connaissons, lu avec une voix digne d'une speakerine de la télévision nord-coréenne. Évidemment, hier, pas un mot sur la grève du lendemain que vous ne deviez sans doute pas ignorer ! La SNCF fait savoir que la circulation des trains sera perturbée, à France Inter on ne prend même pas la peine de prévenir l'auditeur que les programmes du lendemain seront perturbés !

Je comprends tout-à-fait votre remarque: pas celle concernant la voix « nord-coréenne » (il est difficile de prendre une voix enjouée pour ce type de communiqué !!!), mais celle concernant le fait de prévenir par avance les auditeurs. Toutefois, cela est impossible par les directions des antennes: même si les préavis de grève sont forcément connus, il est impossible de prévoir le suivi du mouvement. Les grévistes sont tenus de se faire connaitre à leur prise de service. Donc, la veille, les chaines ne savent pas si, par exemple, le technicien ou le journaliste de la tranche de 6 heures sera gréviste. Et si le mouvement sera peu, pas ou très suivi… Il en est ainsi pour la journée de demain, journée de protestation contre la réforme du code du travail en l’appel de quelques syndicats.

Partager sur...