Déloyauté de France Inter

Céline Leroux 16/01/2017 15:44 France Inter

Bonjour,
Les thématiques étant restreintes, j'aurais davantage opté pour manque de déontologie.
J'apprends que France Inter avait récemment invité M. Mélenchon sur son antenne, et je m'en étais réjouie, car le mouvement et l'intérêt populaire autour de son programme est sans précédent, que l'on soit d'accord ou non avec ses idées, il est donc à mon avis opportun de lui donner la parole.
M. Mélenchon a publié ses interviews sur sa chaîne youtube, à priori pensant qu'il en avait le droit. Suite à cette publication, France Inter au lieu de signaler à leur dernier invité qu'il n'en avait pas le droit et de lui demander de la retirer, a jugé bon d'alerter directement youtube à deux reprises, alors que trois signalements mènent à la fermeture de la chaîne! France Inter n'était pas sans savoir cela et a risqué de faire fermer une chaîne que des centaines de milliers de personnes suivent, or France Inter est financé par des fonds publics, avec l'argent du contribuable. Il serait bien que cette radio ne soit pas auteur de tel coup bas.
Certes M. Mélenchon n'aurait pas dû publier cette interview car c'est contraire aux droits d'auteur mais France Inter n'est pas exemptée de cordialité et de respect. Moins de mesquinerie nuirait moins à l'image de France Inter!
Cordialement,

Non, il ne s’agit pas de « déloyauté de France Inter ». Comme je l’explique dans l’article publié sur ce site, à l’issue de la première émission (en décembre), France Inter avait signifié à l’équipe de JL Mélenchon son refus d’utilisation d’une émission complète sur un site autre que le sien. En fait, cet avis n’a pas été respecté et l’émission a été reprise sur YouTube sans autorisation. Idem en janvier.

Mélenchon, YouTube et France Inter : quand la communication prend le pas sur la vérité

 

Partager sur...