Le devoir de qualité de France Culture

Mario Mulé 17/07/2017 12:38 France Culture

Bonjour Messieurs,

En règle générale, j'interviens très peu sur vos forums ou sur le site de vos émissions. Je les écoute attentivement et avec souvent vif intérêt.
J'avais apprécié, par exemple, que Guillaume Erner soit choqué par les propos inconvenants et incompétents d'un de ses invités Psychanalyste et lui dise " Nous sommes sur France Culture tout de même !". Votre radio est une référence en termes de qualité et à ce titre n'a pas droit à une erreur qui serait "tolérée" sur d'autres ondes.

Le moteur de mon intervention est le choc subi lors de l'audition de l'émission "Le sens des choses – De quoi manger est-il le nom " de Monsieur ATTALI, dont l'invité était Michel SERRES.
Je ne suis pas un extrémiste, mais la teneur de certains propos tenus dans cette émission m'a rappelé les énormités que l'on peu entendre sur les radios commerciales pour adolescents (Skyrock, NRJ, etc.) … Des énormités proférées par les journalistes des radios commerciales sont moins choquantes que celles issues des intellectuels qui œuvrent sur France Culture.

• Dans son émission Mr ATTALI explique doctement " Que les boas sont apparus après les poissons …" et son invité Mr SERRES renchéri " effectivement, ce sont des sauriens …".
(Pour Mr Attali - Les poissons sont les premiers vertébrés à être apparus juste après les cordés,
Pour Mr Serres - le boa n'est pas un saurien, qui est la famille des lézards …)

• Mr Serres explique que " la maladresse des enfants est du au poids relatif de leur cerveau, qui les rendrait instables en élevant leur centre de gravité …", concept validé par Mr Attali et Madame Bonvicini.
(Il faut leur dire que la maladresse des enfants provient du fait que la gaine des terminaisons nerveuses n'est complète qu'aux alentours de 8 ans et que c'est un manque de maitrise musculaire qui explique, la plupart du temps, leurs chutes nombreuses !)

• Mr Attali nous dit "que la fourchette est une invention récente … Induite par l'avènement de l'individualisme … " et "Qu'avant, lorsque nous étions moins individualistes nous mangions en groupe, avec les doigts" renchéri Mr Serres.
(Il faudrait leur expliquer que les interdits religieux – notion controversé malgré tout - ont longtemps frappé la fourchette, invention beaucoup plus ancienne qu'ils ne le croient et surtout que la fourchette était plus compliquée à fabriquer que la cuillère, et que la pauvreté et le manque d'industrie explique également la faible diffusion de la fourchette. La cuillère, elle, pouvait se faire dans des matériaux naturels sans technicité particulière)
• Mr Serres explique "Pour manger du jambon, on enlevait les vers !"
(Il faut lui expliquer que la plupart du temps ce sont des arthropodes minuscules qui sont présents sur le jambon, principalement de la famille des "Tyrofagus" dont la physiologie est assez mal connue. On sait qu’ils se nourrissent de moisissures et qu’il faut que celles-ci soient en quantité suffisante pour qu’ils se développent, qu'ils sont inoffensifs s'ils sont ingérés – sauf allergie et que de nombreux fabriquant de jambons considèrent – peut être de façon opportune - qu'ils sont signe de qualité ?
Si le jambon contient réellement des vers, c'est qu'il est en voie de pourrissement et ne pourrait être consommé.)
• Mr Attali explique "Que les vaches paissent en troupeau … Parce qu'elles ne sont pas de type prédateurs qui mangent, eux, individuellement et transfèrent leurs proies "…
(Il faut leur dire que les éthologues proposent des explications différentes. Que le fait de manger en groupe apporte plus de sécurité aux herbivores justement contre les prédateurs et que certains prédateurs comme les Lycaons ou les Loups chassent et mangent ensemble – en léger différé en fait)

Certes, il ne faut pas demander à un écrivain ou un économiste, aussi brillant soit-il, d'être un scientifique mais juste de rester dans son domaine de compétence...
Certes il ne faut pas demander à un philosophe, aussi brillant soit- il, d'être un scientifique mais juste de rester dans son domaine de compétence.
L'écriture, l'économie et "l'essayisme" sont des disciplines pour lesquelles aucune logique n'est demandée, ni nécessaire.
Il serait opportun pour France Culture que ce type d'émission soit épurée de toutes les bêtises proférées.
Cette émission pourrait également trouver refuge sur France Inter où ces bévues passeraient plus facilement que sur France Culture.

Je souhaite terminer en étant très "méchant" …
• Mr Attali pourrait corriger mes fautes d'orthographe, je suis sur qu'il sera très compétent dans ce jeu là.
• Quant à Mr Serres, le fait qu'il soit chercheur philosophe et éminemment sympathique, ne l'exonère pas d'une certaine connaissance scientifique ni d'un esprit logique.

Je vous prie d'agréer, Messieurs, mes salutations les plus distinguées, et mes remerciements pour vos autres émissions de grande qualité.

Mario Mulé

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...