Diffusion d’interview contenant de fausses informations

Alban FLEURY 07/06/2018 13:15 France Info

Bonjour

Ce matin dans la matinale France Info, nous entendons un extrait d'interview de L. Alliot expliquant que les comptes de campagnes d'E. Macron étaient proches du plafond autorisé puis, en réponse à l'extrait, M. Aphatie expliquer que ces comptes n'étaient pas proches du plafond.

Quel est l’intérêt de diffuser un extrait d’interview si vous considérez que cette information est fausse ?

Plus généralement, si les médias cessaient de diffuser des paroles politiques contenant des informations erronées, cela limiterait peut-être un peu les libertés prises par les politiques avec les interprétations des chiffres.

Corriger des fausses informations après leur diffusion, que ce soit par des remarques comme celle de M. Apathie ou par des émissions le lendemain, type vrai du faux, ne compense pas le mal fait par ces diffusions.

Bien sur de nombreuses difficultés techniques / éthiques rendent difficile une censure systématique d'infos erronées mais l'exemple de ce matin était flagrant : vous diffusez un extrait puis indiquez immédiatement après que l'info est erronée.

Votre remarque est pleine de bon sens. Mais nous n’avons pas toujours les moyens ni la possibilité de vérifier immédiatement l’exactitude de déclarations politiques. C’est le rôle de nos spécialistes; parfois, les vérifications peuvent être longues. Par ailleurs, pour montrer l’inconséquence de certains politiques, il n’est pas non plus inintéressant de diffuser l’interview, puis d’expliquer leurs inexactitudes ou leurs mensonges.

Partager sur...