Disparition de Philippe Meyer

Florence VILA 29/06/2016 7:56 France Inter

Bonsoir Monsieur le Médiateur,

Je viens ajouter ma voix au concert de qui est très triste de la disparition de l'émission de Philippe Meyer. Il faisait de mes samedis une joie de découvertes, et pas seulement de la chanson francophone. Il m'a fait découvrir un paquet de chansons de niche aussi d'autres pays... Philippe, vous êtes trop vieux, il semble. Votre jeunesse d'esprit et votre curiosité s'opposaient à la sclérose de qui se croit jeune et est seulement conformiste et commercial... Mes samedis seront tristes désormais sans vous, Philippe... Vous étiez notre dernier bastion révolutionnaire... Merci de faire passer le message à la personne qui a forgé mes goûts et avec laquelle j'ai grandi et muri... Cordialement.