du traitement de l’info concernant les coupables des attentats

veronique lebreton 05/01/2016 13:38 Toutes les radios

bonjour

en ces temps de commémoration, et de nouveaux attentats, je n'en peux plus d'entendre citer les noms de ces sauvages assassins. Montrer leurs visages, citer leurs noms, voilà ce qu'ils recherchent, et que tous les médias leur offrent. la notoriété.

on dit "les victimes" de coulibaly ou des frères kouachi. cela ma semble insupportable