Elisabeth de Fontenay ne peut pas s’exprimer ainsi !

11/12/2017 14:37 France Culture

Choquée et attristée par les propos de Mme de Fontenay à "la grande table", puis-je vous demander de lui faire suivre ce bref message ?

Madame,

Comment pouvez-vous à la fois dire que vous n'avez pas lu Renaud Camus et affirmer qu'il n'est pas un grand écrivain ?
Vos propos sont désolants ; ils sont affreusement et tristement idéologiques. C'est tellement décevant de votre part !
Vous pouvez pensez tout le mal que vous voulez des engagements et des convictions politiques de Renaud Camus mais, de grâce, ne condamnez pas de cette façon un écrivain que vous n'avez pas lu.

Je tiens R. Camus pour l'un des meilleurs écrivains français contemporain. Lisez le ou bien cessez de dénigrer ses livres. Vos procédés sont malhonnêtes et révoltants.
Sans affinité politique avec RC, je sais avec Finkielkraut, que c'est un immense écrivain et je suis très en colère contre la malhonnêteté de vos façons;

Lisez-le !

Vous pourriez commencer par "Vie du chien Horla" ; regardez la liste de ses titres de littérature ; ils sont magnifiques ! Personne ne vous demande de lire "Le grand remplacement" !

Recevez, je vous prie, l'expression de mes salutations indignées mais respectueuses

Pascale Gilbert

Le directeur des programmes de France Culture vous répond :

Cher Monsieur,

Elisabeth de Fontenay n’a pas tenu ces propos dans l’émission La Grande Table.

Par ailleurs, l’appartenance connue à un parti politique d’une personne intervenant à l’antenne, quel que soit le parti, est strictement encadrée. Si cette appartenance politique est révélée, cela oblige la station concernée à offrir un temps de parole proportionnel à toutes les autres formations politiques représentées au parlement.

Vous le constatez vous-même, la procédure est lourde et complexe, et elle ne s’applique pas dans le cas précis que vous citez.

Bien cordialement,

 

Vincent Lemerre

Délégué aux programmes

France Culture

Partager sur...