Emission de Naguy ce jour 8 juin 2017

Bertrand delary 14/06/2017 9:58 France Inter

Incroyable que l'émission de Naguy (8 juin 2017) et celle de l’après midi à 17:00 se permettent constamment de rire, sourire, sous entendre toujours les même choses, un curé ou un évêque dans une camionnette avec des enfants un évêque dans un bateau qui rencontre un machiniste sado-maso puis et tout doux et caressant! Seuls les animateurs éclatent de rire; Franc Inter est la radio de service public que j'écoutais quand j'étais à la campagne il y a 40 ans, et elle nous apportait et le discernement et la probité. Que souhaite t on faire; pourriez vous donner la parole a vos animateurs sur un sujet soit disant drôle mettant en scène un musulman, un témoin de Jehova, un adorateur de la petite cuillère, un juif, un bouddhiste.
Quelle différence entre ces propos insultants et l'émission de Cyril Hannouna? nous n'en voyons aucune; et le pire est que dans l'émission de Naguy de ce jour , même les homosexuels sont mis en cause, au coté des catholiques. Réécoutez l'émission de Naguy de ce jour et donnez nous votre avis; pourquoi citer sans cesse Mgr Di Falco... et pourquoi Gérard Collomb; savez vous que c'est maintenant notre Ministre de l'intérieur; que veut insinuer l'amuseur public dans l'émission de Naguy? Diffamation? ou réalité?
Je vous vois avec consternation que France Inter est passé de Radio De Service Public à Radio d’Amuseur Public.
A vous lire sans faute et à savoir les mesures que vous prenez. Allez vous introduire un nouveau concept d'égalité du temps de dénigrement des religions à l'antenne, comme on fait pour le temps dévolu à chaque parti politique pour les législatives?

Voici la réponse de Laurence Bloch, directrice de France Inter :

« Bonjour Monsieur,

 
Je comprends tout à fait que l’esprit des deux émissions de divertissement de France Inter soit la Bande Originale de 11h à 12h30 et Si tu écoutes j’annule tout de 17h à 18h vous irrite, vous énerve, vous indigne.
Rien n’est plus clivant que l’humour. Mais malgré tout cela reste de l’humour, même si c’est un humour inspiré de l’actualité.
Comme pour les éditorialistes la liberté d’expression est la règle dans le respect de la loi pour les humoristes et cette liberté est précieuse dans une démocratie.
J’espère que votre fidélité à notre station restera intacte malgré tout.
Bien à vous,
 
Laurence BLOCH
Directrice de France Inter »
Partager sur...