Emission « Du Grain à Moudre », 12 avril 2017

Tudy Bernier 18/04/2017 7:52 France Culture

Bonjour,
Je suis un auditeur régulier du Grain à Moudre. J'en apprécie beaucoup la liberté de ton ainsi que les sujets traités, souvent de manière originale et pertinente.

J'ai été laissé sans voix par l'émission du 12 avril 2017: "La viritlité est-elle l'avenir de l'homme".

Hervé Gardette commence par évoquer un sujet qui a fait polémique, à savoir un reportage de France 2 sur des camps exclusivement masculins de "réflexions sur la virilité et la masculinité". M. Gardette omet d'indiquer qu'il s'agit de camps très fortement marqués idéologiquement: ils sont souvent (sinon exclusivement) organisés par des groupes catholiques revendiqués, et de fait assez radicaux.

Et il commence l'émission avec des questions tout à fait triviales comme: "aimez-vous passer du temps exclusivement entre hommes?".

Ensuite, avec des intervenants au demeurant sympathiques, l'émission enchaîne des poncifs, sinon des propos assez insultants à l'égard des femmes. "Certaines femmes aussi peuvent être associées aux valeurs positives de la virilité, comme l'intelligence" (comme s'il était besoin de rappeler qu'une femme est un être doué d'intelligence!).

Je ne comprends pas ce ton, je ne comprends cette désinvolture. Les intervenants ne sont pas des spécialistes certes, mais c'est la base du débat posée par M. Gardette qui me met mal à l'aise.

Je suis d'autant plus en colère que je trouve moi-même agaçant que tout propos sur les rapports hommes/femmes, ou sur la féminité ou la virilité, soient rendus impossibles par nombre d'activistes très efficaces sur le sujet. Je pense qu'il faut en parler, en parler intelligemment. Pas comme si l'on était au café du commerce.

En traitant un sujet aussi sérieux de manière aussi frivole, M. Gardette contribue, de mon point de vue, à rendre impossible de traiter ce genre de débats!

J'ajoute que, j'en conviens, je n'aurais probablement pas réagi de cette façon si j'avais entendu ces propos sur une autre chaîne ou à la télévision.

Mais c'est que je tiens France Culture en haute estime. Elle est pour moi un lieu où je ne m'attends jamais à entendre des propos stupides ou gênants. Je sais que je serais en désaccord - parfois violents - avec certains intervenants, je peux être agacé par le ton ou l'angle d'attaque de certaines émissions évidemment, mais je me dis toujours que cela me rend un peu moins bête, à défaut de me rendre un peu plus sûr de moi.

Ici, je me suis senti moins intelligent après avoir écouté l'émission qu'avant, et c'est une des premières fois qu'une émission me donne cette impression.

Cela étant, je continue d'apprécier et je continuerai d'écouter M. Gardette évidemment. Il est un très bon journaliste et un très bon animateur. Je veux juste indiquer que cette désinvolture le dessert. Et dessert le débat d'idées.

Cordialement,
Tudy Bernier

Voici la réponse d’Hervé Gardette :

« Cher Tudy Bernier,

Le Médiateur de Radio France m’a transmis votre message, à propos de l’émission sur la virilité.

Tout d’abord, merci de ce que vous dites sur l’émission en général.

Quant à celle-ci en particulier, je vais vous faire une confidence : je considère qu’elle était ratée, notamment du fait de notre parti pris de ne pas inviter de spécialistes du sujet. C’était un test et il n’a pas été concluant, donc d’une certaine manière, je partage votre analyse.

Il n’y a qu’un point avec lequel je suis en total désaccord : lorsque vous évoquez des propos insultants à l’égard des femmes. Maladroits pourquoi pas, mais insultants, je trouve que vous exagérez.

En espérant que vous continuerez à nous écouter

Cordialement

 

Hervé Gardette »

Partager sur...