Emission politique 12h-14h

Marie-Antoinette SCHWEISGUTH 07/09/2016 13:25 France Inter

Ce message s'adresse à Nicolas Demorand, qui m'a beaucoup déçue dimanche 4 septembre, pour sa première émission politique.
Je me réjouissais de l'entendre interwiever Emmanuel Macron. J'ai écouté entre 13h20 et 13h50. Nicolas Demorand n'a pas su ordonner le débat, si bien qu'il y avait souvent plusieurs voix à la fois, la sienne, celle de Nathalie St Cricq, empêchant d'entendre les réponses d'Emmanuel Macron.

Celui-ci, à plusieurs reprises a dû dire "je réponds d'abord à votre première question, je répondrai à la suivante après".
Nicolas Demorand voulait absolument des réponses lapidaires à des questions comme : "Voulez-vous supprimer les 35 h ? quelle est votre position sur l'ISF ? Bref, il fallait enfermer son interlocuteur dans des cases toutes faites "pour ou contre".

Quel dommage, pour une fois que nous pouvions écouter quelqu'un qui sort des cadres habituels

Quand est-ce que les journalistes laisseront à leurs interlocuteurs une parole libre ?

Marie-Antoinette Schweisguth

Vous avez été très nombreux à réagir à la nouvelle émission « Questions politiques », diffusée dimanche sur France Inter et franceinfo (télé). Vos messages ont été transmis à Nicolas Demorand. Il nous a d’ores et déjà répondu  qu’il était sensible aux remarques et conscient des imperfections de cette « première ». Il souhaite d’ailleurs vous apporter des réponses précises dès qu’il le pourra.

Partager sur...