Empathie à sens unique

Guy Decreuse 16/04/2018 13:34 France Info

Bonjour,
Je suis un peu choqué de la façon dont Camille Labrousse a évoqué l'actualité de Notre-Dame-des-Landes hier dimanche à 10h30 : "... après l'évacuation musclée, sinon violente, du site cette semaine...". Ce n'est pas faux en soi, mais en se référant exclusivement à l'action policière, elle donne à penser que la violence n'est que du côté des vilains CRS. En toute bonne foi, s'il n'y avait pas eu d'opposition violente aux procédures (légales) d'expulsion, il n'y aurait pas eu de violence du tout.
J'invite vos collègues journalistes à plus de circonspection dans le maniement d'expressions toutes faites, "évacuation musclée" ici, "violences policières" souvent, qui diffusent confusément une vision partiale de la réalité. Que je sache, on ne parle jamais de "violence zadiste" à propos de ceux qui élèvent des barricades et lancent des cocktails Molotov sur les forces de l'ordre. Et au bout du compte, le bilan des blessés est au moins aussi lourd du côté des policiers que des zadistes.