enseignement de l’histoire

Angelo Celeri 18/07/2017 9:36 France Culture

Bonjour Monsieur,

Je me permets de vous écrire au sujet de l'émission "L'Invité culture par Lucas Menget
Du lundi au vendredi de 08h35 à 08h55" du 17.07.2017 qui avait pour invité Eric Vuillard à l'occasion de son roman intitulé "L'ordre du jour".

Voici ce que l'on peut lire sur le site de France Culture :
"Après le "14 juillet", livre dans lequel Eric Vuillard se plaçait du côté de ceux qui avait réellement pris la Bastille, et non du côté, tel qu'enseigné dans les livres d'histoire, de ceux qui n'y étaient pas, Eric Vuillard réitère cette volonté de raconter l'histoire par un regard nouveau."

La publicité d'un roman historique nécessite-t-elle le dénigrement des manuels scolaires et, assez directement, de l'enseignement de l'histoire à l'école ?
Les manuels scolaires et l'enseignement de l'histoire n'en sont plus à ce qui fut dénoncé sous l'appellation "histoire-bataille". Depuis longtemps, les historiens ont suffisamment varié leurs sources et pris en compte les témoignages des acteurs des évènements historiques. Notamment ceux, nombreux, de la Révolution française.
Peut-on espérer que les facilités et les raccourcis manichéens fondés sur l'ignorance soient évités et combattus sur cette chaîne de qualité qu'est par ailleurs France Culture ?

En vous remerciant pour l'attention que vous avez porté à ces quelques lignes, et en espérant quelles auront quelque effet.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...