Errances journalistiques dans le service public

Marinella PESENTI BUCELLA 01/09/2017 7:47 Radio France

Bonjour,
Les remarques et commentaires d'auditeurs se suivent et rien ne se passe ! La discrimination persiste "à tous les étages".
On nous serine presque H24 avec les conséquences d'Harvey ( 13 morts) mais on ne dit mot (ou si peu) sur les 1400 morts de l'Asie du Sud Est. Mais c'est vrai... les victimes sont des pauvres et elles ont l'habitude des moussons.
On nous intoxique avec le monde des footeux tatoués et souvent exilés fiscaux alors que la majorité des Français ne supporte plus ce harcèlement médiatique si cher aux journalistes parisiens. Le traitement du sport en général est odieux: 90% des chroniques concernent les mâles et quand, de temps en temps, on aborde le sport au féminin, c'est en fin de chronique.La chronique "golf" du samedi ignore totalement les joueuses, il y a certainement moins de fric donc c'est moins intéressant.
Même le concept de l'égalité entre les sexes est exprimé à travers l'égalité"homme/femme" !!!! Et pourquoi pas femme/homme ? Cela change tout dans son acception.
Je serais acerbe si ces pratiques ne s'observaient que sur les chaines ou radios privées mais je suis choquée de les constater sur le service public qui fonctionne avec nos impôts et devrait tenir compte des desiderata de celles/ceux qui le font vivre .

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...