Et toujours les… » migrants »

Pierre Gille 23/12/2015 7:43 France Inter

Bonjour,

je vous avais ainsi que d'autres auditeurs, sur l'utilisation du terme "migrant" en lieu et place de "réfugiés". Vous nous aviez dans vos réponse donné raison.                                             Or depuis j'ai constaté que le terme migrant est non seulement encore trés usité sur France Inter, mais qui plus est il tend à totalement remplacer le terme de "réfugiés".

devant cet étât de fait j'avoue m'interoger : les journalistes n'ont-ils aucune conscience sémantique (ce qui serait grave) ou "obéissent-ils" à une certaine mode politique actuelle, voire pire participent-ils à une sorte d'instrumentalisation de l'opinion consistant à faire passer les populations qui fuient la guerre comme de dangereux envahisseurs à contenir hors de douces contrées (ce qui serait encore plus grave!) ?

Serait-il possible que le médiateur que vous êtes, rappelle les journalistes à l'ordre? Par les temps qui courent l'utilisation de certains mots par des personnes qui "sont" l'info pour beaucoup de gens, me semble tout sauf anodin. Si nous continuons sur cette voie à tendance globalement discriminante, préparons nous à des temps très très difficiles.

cordialement.

Les deux termes sont utilisés
sur l’antenne d’Inter, selon les situations

Voici le mode opératoire, tel
que Jean-Marc Four  l’a donné à l’antenne dans La Mécanique médiatique

http://www.franceinter.fr/emission-la-mecanique-mediatique-migrants-ou-refugies

Partager sur...