‘Exception culturelle’

30/04/2018 7:53 France Culture

Madame, Monsieur,

Auditeur régulier de France Culture, et parfois de France Inter et France Musique, je suis effaré par l’utilisation extensive et croissante de mots anglo-américain ou ‘franglais’ par vos journalistes et invités. Voir trouverez ci-dessous une petite liste, partielle, des mots régulièrement entendus sur vos ondes, y compris lors d’émissions purement culturelles, et y compris de la part de certains producteurs, journalistes ou contributeurs qui sont membres de l’Académie Française :

…”award, back (front) office, back-up, background, basher/bashing, benchmark(ing), best-of, black, black-out, bluff, booker, booster, borderline, box, brainstorming, break, brief, briefing, bug, burn-out, business, business-plan, buzz, caddy, capé (pour “capped”, plafonné), cash, cash flow, casting, chat, cheap, check(er), check-list, check-up, clash, clean, clip, cluster, coach(ing), cool, corporate, crash, deadline, deal, debriefing, design(er), discount(é, er), dressing, driver, dumping, feed-back, feeling, flash(back), flashes, flashy, flipp(er)ant, focus(er), food(ing), full, fun, funck, gap, golden parachute, hard, homegrown, hot, hotline, hub, hype, -in, input, interview, jackpot, job, junk, (soft)landing, leader(ship), lifestyle, lifting, light, listing, live, living, lobby(ing), look(er – relooker), loser, low cost, lifestyle, mailing, mainline, mainstream, management, manager, marketing, mix, news, newsletter, off, OK, open, output, outsider, overbooké(er), pack, panel, people, performer (de “to perform”), planning, pitch, plug, plug(ger) (pour brancher), pool, pricing, process, punk, réaliser (de “to realize”, pour “se rendre compte”), relooké, remake, reporting, scan, scoop, scotché, shoot(ing), sit-in, slash, short, show (et dérivés, comme “one man show” ou “talk show”), smart, smooth, snack(ing), soft, speech, speed(é), spoil(er), spot(ter), staff, standard, stand-by, star, star-system, start-up, stick, stop(per), story, storytelling, streaming, stress(é), surbooké(er), switcher, tease(ing), test(er), thinktank, timing, too much, top, top ten (two, three, five…etc), tracking, trader, training, trash, trip, turn-over, vintage, web, week-end, workshop, zapping. …..and so on!

Comme chacun, je paie chaque année dans mes impôts une « contribution à l’audio-visuel public ». Mais, parallèlement, je constate que l’ « exception culturelle francaise » est plus que jamais le sabotage de sa propre langue et de sa culture, y compris par des médias publics financés essentiellement sur fonds publics et qui sont censés promouvoir la culture française.

Vous serez t’il possible de demander à la direction de Radio France d’instruire tous les collaborateurs des chaines de Radio France de parler et écrire français, ou, sinon, d’ouvrir vos radios à des publicités de marques, y compris américaines et anglaises, de renommer votre organisation ‘France Radio’, pour que l’Etat cesse de nous ponctionner indûment cette ‘contribution à l’audio-visuel public’, dont l’objet est violé quotidiennement ?

Avec mes remerciements

Salutations,

Louis Le Gendre