Félicitations au médiateur, une fois n’est pas coutume

Antoine CHABIDON 13/11/2017 15:44 France Inter

Monsieur le Médiateur,

Je vous reproche assez souvent de ne pas donner suffisamment raison aux auditeurs. Mais je dois reconnaître que votre réaction aux messages concernant l'interview de Maître Dupont-Moretti mérite d'être saluée.

Cordialement,

A.C

Je vous remercie, même si je décèle un reproche. Mon rôle de médiateur est de faire la part des choses. Sur de nombreux points, les reproches adressés par certains auditeurs sont souvent dus à un manque d’informations sur des choix, des contraintes, quand il ne s’agit pas tout simplement d’un manque de tolérance ou d’une opinion personnelle. Je me permets donc de réagir. Mais sachez que toutes les remarques pertinentes alimentent, notamment, les lettres internes du médiateur adressées aux directions, aux journalistes, aux producteurs, ainsi qu’aux services communs de Radio France. Je peux vous affirmer que, dans celles-ci, je signale sans soucis les dysfonctionnements, les erreurs, les approximations, les partis pris, etc.

Je suis bien souvent critiqué, en pleine ignorance de l’énorme travail accompli chaque semaine par le médiateur et sa « chargée d’édition numérique » pour relayer les 3 000 messages mensuels, alerter les responsables et contribuer au mieux à améliorer la qualité de nos antennes grâce à la vigilance de nos auditeurs. L' »équipe du médiateur », c’est simplement deux personnes, aidées d’une étudiante en formation en alternance, pour sept antennes, quatre émissions à préparer, trois lettres d’informations, des réunions avec les responsables des rédactions et des antennes, etc, etc.

Partager sur...