le féminisation des noms des métiers

04/03/2019 15:42 France Inter

Ça y est, grande victoire ! L'Académie a accepté la féminisation des noms des métiers. On peut donc dire sans aucun problème un entraineur et une entraineuse, un coureur et une coureuse, etc. Mais tout n'est pas rose encore pour autant puisqu'il reste des expressions au masculin, comme "*il* reste" (que je viens d'employer) ou "quelle heure est-*il* ?". Ne devrait-on pas dire "quelle heure est-elle ?". Allez Giulia Foïs, au boulot ! La route est encore longue !