Fonction de médiateur à la radio.

ABDALLAH AL-AMRANI 06/02/2018 16:42 France Culture

Le programme dont je voudrais parler est celui du Médiateur lui-même ! : Un jeudi sur deux, à la fin de la Grande Table.
Bonjour , Monsieur le Médiateur.
Je vous ai écouté plus d'une fois (Un jeudi sur deux, à la fin de la Grande Table). Et souvent vous vous faites accompagner de la Directrice de la chaîne, pour qu'elle justifie ses choix , face à une critique ou une autre des auditeurs . Un producteur convoqué par vous-même, ou la Directrice elle-même , ont toujours raison, et ont toujours le dernier mot. L'auditeur critique, mécontent, n'a que se la boucler .
A part convoquer et donner la parole à la Directrice (trop souvent ) et à ses producteurs mis en cause (celui de la Méthode scientifique, celui de Réplique, celle des Chemins de la philosophie, par exemple), je ne vois pas bien quel est le rôle du Médiateur. Il ne fait rien changer, il ne satisfait jamais, à ma connaissance, l'auditeur mécontent.
Donc, Monsieur le Médiateur, à quoi servez-vous ? Désolé de vous le dire ainsi.

Je ne vais pas expliquer une fois encore le rôle du médiateur qui relaie les quelques 3 000 messages reçus et lus  chaque mois. Mes lettres internes permettent aux directions et aux équipes de connaitre les réactions des auditeurs, leurs remarques, leurs interrogations, leurs souhaits. Des changements peuvent intervenir, des réflexions pour la grille de programmes de la saison suivante, des améliorations ponctuelles, etc. Evidemment, il est toujours facile de critiquer lorsqu’on ne connait pas tout le travail effectué « en coulisses ».

A propos de mes Rendez-vous sur les différentes antennes, il s’agit de permettre d’apporter des réponses ou des explications aux questions ou critiques des auditeurs. Elles peuvent ne pas vous satisfaire, ni, d’ailleurs, le médiateur, mais il est normal de les entendre. Tout comme des remarques d’auditeurs peuvent nous sembler injustes ou excessives; nous les lisons quand même et notre rôle est d’expliquer pourquoi il en est ainsi, quelles sont nos éventuelles contraintes, quelles sont nos méthodes de travail, etc.

Partager sur...