La fonction de médiateur

André Chiraz 21/10/2016 14:12 Radio France

Bonjour
A la lecture de vos recadrages incessants et méprisants d'auditeurs, au fait que vous ne publiez pas certains messages pourtant légitimes, et au fait que vous défendez unanimement la "maison" contre le public qui exprime son avis, je me demande vraiment si le poste de médiateur est légitime pour faire ce lien pourtant précieux entre un service public... et son public. Il me semble, au contraire, que vous envenimez ces rapports déjà difficiles. Votre fonction au sein de la maison ronde semble finalement très contre-productive. Il serait profitable de voyager en Angleterre ou aux USA pour prendre connaissance de la fonction d' "ombudsman" et de vous former à la pratique de la médiation de service public. Certaines de vos réponses, là-bas, vous auraient valu une mise à pied immédiate.
Qu'en pensez-vous?

Régulièrement,  il m’arrive d’être pris à parti en tant que médiateur, comme vous le faites; mais toujours en lançant des accusations non étayées. Si vous me connaissiez mieux, vous sauriez que je n’ai jamais méprisé qui que ce soit. J’essaie d’être le plus impartial et le plus juste possible. Or, pour certains d’entre vous, il faudrait que je donne systématiquement raison aux protestations. Certaines sont totalement justifiées et je le dis. Et elles seront reprises pour être transmises aux personnes concernées. D’autres ne le sont pas et j’explique alors pourquoi. Voilà ce qu’est le rôle de médiateur. Et je peux vous dire que depuis que j’occupe ce poste – que j’ai fait évoluer pour qu’il soit véritablement un outil pour aider les responsables à mieux connaitre les réactions, les suggestions et les protestations des auditeurs -, mes notes sont attendues et commentées en interne.

Partager sur...