Le français sur Radio France

Xavier Acloque 24/03/2017 12:22 Radio France

Bonjour,

Profitons de la semaine de la langue française et de la francophonie pour rappeler trois règles élémentaires de français aux journalistes et animateurs de Radio France :

1. Le mot "euro" étant un substantif, il obéit aux mêmes règles que les substantifs similaires commençant par une voyelle : la liaison avec un déterminant (ou avec un adjectif antéposé) est OBLIGATOIRE. On dira donc : un Neuro, dix Zeuros, quatre-vingts Zeuros, cent Teuros, cinq cents Zeuros, etc.
Suivre le parler populaire, voire politique, est une erreur ; le devoir des gens de micro de Radio France est de respecter ce bel usage de la liaison qui rend la langue française agréable aux oreilles, en particulier étrangères. Le meilleur moyen de se rappeler cet usage est de suivre, pour la plupart des cas, celui des ans que l'on apprend à maîtriser dans son jeune âge. Personne ne dit "deux cents || ans", mais bien "deux cents Zans".

2. Les pronoms relatifs complexes (on peut leur préférer le qualificatif de "composés") suivent une règle d'accord trop peu respectée sur les antennes : lequel, laquelle, lesquels, lesquelles et tous leurs dérivés (auquel, duquel, sur lequel, etc.) s'accordent en genre et en nombre avec l'antécédent dont ils dépendent. On dira par exemple : "C'est la politique économique sur laquelle il compte pour redresser les finances de la France", et non "sur lequel", utilisé sur le modèle de l'anglais qui ignore en général la notion de genre (et de nombre dans ce cas).

3. Les accords des participes passés conjugués avec AVOIR lorsque l'objet est placé avant le verbe ont dans leur majorité disparu de la langue parlée... à la radio. C'est regrettable lorsque l'on comprend qu'ils sont nécessaires à la compréhension de la phrase, au même titre que le participe passé des voix passives : "Les actions que j'ai entreprises... ont été entreprises dans l'intérêt de tous."

Merci de respecter et faire respecter ces règles dont la non-application agresse les oreilles de tant d'auditeurs en France et dans le monde !

Bien cordialement,

Xavier Acloque, enseignant de français (Brésil).

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...