France Culture à la rentrée

Ephrem Zimbalist 01/07/2016 14:14 France Culture

Bonjour,
C'est un rituel annuel : la directrice de France Culture présente les grandes lignes de sa nouvelle grille de septembre. C'est toujours une bonne idée car le processus est souvent opaque. Cependant, on a de plus en plus l'impression que France Culture navigue de plus en plus loin de ses auditeurs fidèles, de plus en plus loin de la culture pour aller rejoindre ses consoeurs généralistes, radios d'information et de commentaire d'actualité. Nous apprenons ainsi que nous aurons encore plus de politique à la rentrée... France Culture nous parle souvent des vertus de la démocratie, de l'importance de la voix du citoyen, de la participation civique etc. Mais quand il s'agit de ses choix directoriaux, c'est très vertical : les annonces sont faites par voix de presse, ou de médiateur, on nous explique que c'est nécessaire, qu'on a raison malgré les récriminations d'auditeurs, qu'il faut évoluer etc. Ces arguments ont souvent été utilisés pour démanteler des émissions culturelles encore fraîches et de bonne tenue. Aussi je m'inquiète de cet autoritarisme où nous, auditeurs, n'avons aucun pouvoir. Nous ne pouvons qu'observer la glissement d'une station culturelle vers une station d'info comme les autres, et on nous explique, d'en haut, que nous avons tort de faire ces remarques.
Les médias anglo-saxons ont une autre tradition de rapport avec les auditeurs, et les échanges sont plus nourris et constructifs car, "en haut", il y a une écoute et des réponses qui ne sont pas des répliques sur la défensive (peut-être cela vient-il de leur tradition plus libérale d'échange des idées, d'où qu'elles viennent ?). J'aimerai beaucoup voir ici un tel rapport de confiance de la direction envers ses auditeurs, et pas seulement des annonces sèches et sans possibilité de réponse.
Je sais que vous ne publiez pas tous les messages, faute de temps, mais j'espère que vous publierez celui-ci, car il me semble que ce sont des questions trop importantes pour être balayées.

Je ne vois pas ce qui vous fait dire que les auditeurs ne sont pas écoutés. Au contraire, le médiateur et les réactions ou questions des auditeurs sont écoutés avec une oreille attentive par Sandrine Treiner; c’est d’ailleurs la directrice qui a accepté le plus grand nombre de fois de venir s’expliquer au micro du médiateur. Et plusieurs changements à la rentrée sont consécutifs à des remarques d’auditeurs que j’ai transmises et développées. En revanche, ce n’est pas parce qu’une dizaine d’auditeurs n’aiment pas une émission et réclament la tête de son producteur que l’on va la supprimer. Ce que vous n’aimez pas, d’autres peuvent aimer… D’ailleurs, l’audience de France Culture continue de progresser. J’ai déjà eu l’occasion de le dire; une antenne est diverse et, évidemment, chaque émission ne peut pas plaire à tout le monde. Chaque auditeur est différent et ses points d’intérêt également.

Partager sur...