Sur France culture, la langue française a été vraiment malmenée

Thierry DOLIDON 11/09/2018 16:21 France Culture

Le mercredi 29 août, sur l'autoroute, j'écoutais France culture.
J'ai été horrifié d'entendre ceci :
à 16h30, une énormité de conjugaison : "acquérissait" (excusez-moi, je ne sais pas comment on doit l'écrire). Je crois que c'était une dame, mais je ne sais pas son nom.
à 16h40, une énormité physique ; il était question d'un satellite ; votre locuteur a dit : "du côté opposé au soleil règne une température de moins mille degrés". Je n'explique pas, demandez à un élève de troisième.
à 16h35, un mot anglais injustifié : la même voix féminine qui avait proféré "acquérissait", a osé lâcher "spin-off". La langue française (comme l'indique le nom de votre station) ne saurait-elle exprimer ce concept ?

Vous seriez bien bons de faire donner des cours de grammaire française, de physique élémentaire et de vocabulaire français aux personnes que vous autorisez à s'asseoir devant vos microphones. Ou alors, prévenez que c'est une enquête dans un "quartier sensible" et qu'il ne faudra pas s'étonner de la faiblesse de la qualité de la langue de Molière.

Je vous remercie de votre attention.