France Culture et le LEEM

Vincent Laupies 17/06/2016 14:54 France Culture

Monsieur,
Quelle ne fut pas ma surprise hier matin de constater que le sujet du coût de médicaments, hautement sensible et d'une importance majeure pour la survie de notre système d'assurance sociale, ne fut traité que sous forme d'une longue interview de Monsieur Patrick Errard, président du LEEM.
Comment se fait-il qu'en lieu et place d'un débat contradictoire nous avons eu une tribune du défenseur des intérêts des Laboratoires pharmaceutiques ?
Guillaume Erner, malgré ses qualités, n'avait pas le mandat ni les compétences pour recadrer Mr Errard.
Médecin moi-même, je suis en première ligne pour constater le coût croissant des ordonnances, sans aucune justification. L'argument principal du « coût de la recherche » ne justifie en rien les prix imposés à l'Etat (et non « décidés » par l'Etat comme le disait avec morgue Mr Errard) ; de plus, ces coûts sont totalement opaque. Il faudrait demander un « audit citoyen » de ces coûts !
J'espère que France Culture réparera cette injustice, voire cette compromission malheureuse avec le lobby pharmaceutique, en consacrant une matinale sur le sujet avec des confrères ayant dénoncé le prix illégitime des médicaments, des économistes de la santé et des représentants de pays qui ont su modérer l'avidité financière des Laboratoires pharmaceutiques.
V. Laupies

Je comprends votre position par rapport aux coûts excessifs de certains médicaments. Mais je ne vois pas pourquoi il n’aurait pas fallu inviter le président du LEEM. L’industrie pharmaceutique est mise en cause par Médecins du Monde; il est intéressant de connaître sa réaction et de « titiller » son représentant. Médecins du Monde s’exprimera à un autre moment. Quand nous recevons un invité, nous ne mettons pas son opposant en face, sauf s’il s’agit d’une émission de débats. Ce qui n’était pas le cas. Et j’espère quand même que vous n’imaginez pas un seul instant qu’il s’agit d’une quelconque compromission…

Partager sur...