France culture OU radio courtoisie???

sandrine bruiant 18/07/2018 13:07 France Culture

Bonjour,
c'est dimanche matin et j'écoute la messe.
L'homélie consiste en un discours violemment anti-avortement et fini par une comparaison entre "celle qui a légalisé l'avortement" (ça lui ferait mal de prononcer son nom?") et les nazis.
De tels propos sur une radio publique sont intolérables.
Choisissez mieux vos paroisses, s'il vous plait, que l'on ai pas à subir ce genre de propagande, sans aucune contradiction possible. Pour entendre ces propos, on peut écouter Radio-courtoisie avec laquelle il est indigne que vous vous confondiez.
Une fidèle auditrice en colère. Sandrine Bruiant

Nous comprenons tout-à-fait votre colère que nous partageons. Nous avons été en quelque sorte piégés par le fait que la messe se déroule en direct. Mais il est évident que nous ne pouvons cautionner les propos qui ont été tenus par l’Archevêque d’Avignon. Voici la réponse que nous a adressée Sandrine Treiner, la directrice de France Culture:

« Bonjour,

Je vous remercie de votre vigilance à notre écoute. Nous avons la même vigilance, et sommes comme vous extrêmement attachés aux valeurs du service public, valeurs d’ouverture, de respect et de tolérance. Nous avons comme vous réagi aux propos fort déplacés qui ont été tenus sur notre antenne.

Le Cahier des missions et des charges de Radio France prévoit la diffusion de programmes religieux produits par les représentants des principaux cultes. Ces programmes sont diffusés le dimanche matin sur l’antenne de France Culture.

France Culture respecte à la lettre les obligations de service public qui incombent à Radio France, mais ces obligations ne sauraient être une tribune : une tribune pour lancer des appels, juger des choix artistiques du festival d’Avignon, prononcer des avis personnels et violents contre le droit à l’avortement, tenir des propos très inadéquats sur la panthéonisation de Simone Veil, sans compter des allusions inacceptables à des comparaisons historiques hasardeuses.  

C’est la première fois, à ma connaissance, qu’une pareille situation se présente et est imposée, en direct, sur notre antenne. Je me suis ouverte de la teneur de l’homélie prononcée par l’Archevêque d’Avignon au producteur de la messe, le frère Jérôme Rousse-Lacordaire qui s’est montré très attentif à mon appel. Je l’ai informé de notre réaction à France Culture, comme de celles de personnes présentes dans la cathédrale d’Avignon dimanche et des nombreux messages d’auditeurs choqués que nous recevons depuis dimanche.

J’envoie un courrier à la Conférence des Évêques de France.

Sandrine Treiner

Directrice de France Culture ».

Partager sur...