FRANCE CULTURE = TÉLÉ ?

Jean 13/10/2015 16:34 France Culture

Le Grain à Moudre de ce mardi 13 octobre me fait penser que la présence iconographique de plus en plus envahissante sur les ondes (ou plutot sur le site) de France Culture (dessins, photos, vidéos) me gène énormément : en effet, cela n'est pas le rôle d'une radio culturelle de service public, qui par définition s'occupe du son, de nous abrutir une fois de plus avec ces banques d'images sans âme ni réflexion, ou ces dessins de presse si laids et simplistes (et tellement tendances depuis le 11 janvier 2015, en témoigne l'immense indulgence dont on fait preuve ici face à ces dessins, comme si toute critique artistique devait s'évaporer face aux "dessins rigolos"), ou sa "radio filmée" (terrifiant...) Cela présage t-il d'un avenir radiophonique qui deviendrait télévisuel ni plus ni moins ? On peut légitimement s'en inquiéter tant les ponts (animateurs/producteurs venant de la télé) entre les 2 deviennent monnaie courrante : Ali Badou (Canal+), Laurent Goumarre (France 5), Mathilde Serrell (Canal+) etc. le ton et l'habillage sonore employés se rapprochent dangereusement d'un talk show télévisé de divertissement... Il serait bien plus passionnant de revenir à des universitaires, des poètes, des intellectuels, des écrivains, des artistes, des chercheurs, bref aux fondements de cette radio (et je n'ai que 40 ans...). Merci.

Ce n'est pas comme ça que vous glanerez des auditeurs, mais cela vous entrainera à votre propre perte et à la nôtre. Vous avez une mission de service public à accomplir, celle d'être une radio de référence.

Vous comprenez bien que la radio évolue et qu’il n’est pas possible de la garder comme dans un musée. L’image prend de plus en plus d’importance et il est normal qu’une radio – même France Culture – y soit sensible, notamment si elle veut attirer de nouveaux publics. Sinon, comme vous le dites, mais pas le même sens, elle risque de mourir faute d’auditeurs.

Partager sur...