France Musique « debout les morts »

Maurice DEVERS 20/12/2016 14:40 France Musique

Bonjour,
Le générique de l'excellente émission de jazz "Banzaï" (France Musique 19h en semaine) débute par ce slogan "debout les morts".
Je comprends cet humour, un peu potache quelquepart, mais le problème est qu'il suit le journal (de 19h), avec son cortège régulier de guerres, attentats et drames divers.
De fait je trouve ce slogan déplacé, souvent même choquant selon les informations dramatiques qui le précèdent.
Ecrire à "Banzaï", je l'ai fait, n'a mené à aucune réponse, et bien sûr à aucune évolution.
Bien cordialement.

Voici la réponse de Marc Voinchet, directeur de France Musique :

« En effet, je comprends et sans doute faut-il enlever ce « debout les morts »  aujourd’hui et pour quelques jours encore, après l’attentat de Berlin.

Merci. »

Et la réponse de Nathalie Piolé :

« Bonjour,

je suis navrée que cet auditeur ait été choqué par cette phrase dans le générique.

Evidemment, aucune volonté de notre côté de manquer de respect et de balayer d’un revers de la main les terribles actualités du moment, qui nous touchent au plus profond de nos êtres, et qui nous ont touché jusque dans nos vies personnelles.

Au contraire. La présence de cette phrase dans le générique n’était pas là par hasard. C’est une décision que nous avions pesé, et réfléchi.
Cette phrase, pour moi, c’était une forme de résistance.
Maintenir le sourire et le second degré coûte que coûte. Se dire qu’on ne laissera pas gagner la peur. Maintenir la joie et l’insouciance, s’y atteler, faire cet effort là comme d’autres combattent.
Et aussi, bien sûr, faire confiance aux auditeurs, qui sont capables de comprendre cet élan et de ne pas mélanger.

Nous allons modifier le générique dès ce soir.
Je trouvais simplement important d’exprimer mon point de vue, tout comme Mr Devers a exprimé le sien, dans le respect et l’écoute.

Bien à vous,
Nathalie »

Partager sur...