franglais

olivier archambault 11/09/2017 10:12 Radio France

je vis une partie de l’année à Montréal, Québec et je suis toujours choqué, mais pas étonné, de l'intégration de mots d'origine anglaise dans la langue française parlée au Québec. Cela s'explique par le poids de l'histoire (la "conquête") et par la pression qu'exerce la culture nord-américaine. Les Québecois résistent quand même.
Mais pourquoi donc les journaliste de Radio-France (je n'écoute pas d'autre radio ) qui ont une responsabilité culturelle font-ils preuve d'un tel engouement pour le charabia anglo-saxon ? snobisme ? Ce qui est en jeu, c'est notre langue et notre culture.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...