FUSILLADE = ECHANGE de coups de feu.

Didier QUENTIN 10/06/2016 15:38 France Info

J'ai lu avec attention les protestations de certains auditeurs quant à l'emploi du terme "fusillade" pour qualifier les assassinats par armes à feu perpétré contre des clients de cafés à Tel Aviv; de même que j'ai lu également avec attention la réponse de monsieur le médiateur se plaignant de la partialité des réactions des "pro-palestiniens" et des "pro-israéliens" dès qu'une information touche à ce conflit, ce qui rendrait difficile le traitement de l'information.
Peut être, mais, en toute objectivité, la définition de mon Petit Larousse du mot "fusillade" , fait état d'un "ECHANGE de coups de feu"....
Or, en toute objectivité, je ne vois pas où a été l'échange de coups de feu, dans la mesure où les clients des bars qui sirotaient leur café ou leur cocktail sur des terrasses de cafés, n'étaient en tout logique pas armés...!
Il faut appeler un chat un chat : ils ont été froidement assassinés, il n'y a pas d'échanges de coups de feu.
Si ces assassins s'étaient attaqués à des soldats ou à des policiers armés, là il y aurait pu avoir échange de coups de feu et fusillade, mais face à des gens qui n'avaient que des pailles pour se protéger, point de fusillade!...( CQFD...)
Je souhaiterais préciser que je ne suis ni pro-l 'un, ni pro-l'autre, mais que je pense qu'il y a effectivement eu un emploi malheureux d'euphémisme par tous les médias, et par France Info en particulier....

A propos du sens exact du mot « fusillade », vous avez parfaitement raison. Toute la presse a utilisé ce terme dans le sens: de nombreux coups de feu ont été tirés. Or, il s’agit d’une extension du sens premier.
En revanche, ce qui m’a particulièrement déplu dans le message auquel vous faites référence, c’est cette affirmation selon laquelle nous avions utilisé le terme « fusillade » pour minimiser cet attentat, parce qu’il s’agissait d’un attentat anti-israélien. Et c’est vrai que cette suspicion permanente des journalistes lorsque l’on parle du conflit israélo-palestinien devient insupportable…

Partager sur...