GATE, en Anglais, ça veut dire PORTE !

Yves GILLIS 19/01/2017 16:19 Radio France

Pour quelle curieuse raison les journalistes ont-ils pris l’habitude d’évoquer un SCANDALE par le mot anglais GATE (qui signifie PORTE) ? DIESELGATE en est le dernier avatar … !

En 1972 éclate aux Etats Unis le scandale du WaterGATE, nom de l’immeuble ou se trouvent alors les locaux du Parti Démocrate, cambriolés par des hommes de mains à la solde du Président Nixon.

Mais il ne s’agit pas pour autant du « Scandale de l’Eau » (si l’on veut traduire littéralement le nom de l’immeuble) !

Donc, merci aux journalistes de parler, par exemple du Scandale du Diesel ; ce n’est pas plus long et – au moins – ça a un sens !

Cordialement

YG

Vous avez raison en terme de traduction. Mais le fait d’ajouter le suffixe « gate » ne correspond qu’au scandale du Watergate, décliné de manière peut-être ridicule pour d’autres scandales. « Gate » est devenu le suffixe désignant un scandale. Il est vrai que ce procédé journalistique est un peu simpliste…

Partager sur...