LA GAUCHE AU POUVOIR EST-ELLE LEGITIME ?

Jean PIERRE 02/05/2017 9:59 France Info

Madame, Monsieur,
28/04/17 : A plusieurs reprises, vous avez évoqué le départ du président intérimaire du F.N., au motif qu'il aurait approuvé des thèses soutenues par des "révisionnistes"... Or, une grande partie de la population ne sait pas ce qu'il faut entendre par "révisionniste". On pourrait dire : les "révisionnistes sont des gens qui soutiennent qu'il n'y a pas eu d'élimination de millions de Juifs et de Tziganes, par les Allemands, dans des chambres à gaz, pendant la seconde guerre mondiale".
La Gauche au pouvoir n'est pas légitime. France-info accrédite cette opinion. A chaque fois que le nom d'un élu ou d'un dirigeant de Gauche est cité, vous précisez "socialiste", "communiste" ou "de Gauche", surtout lorsque vous évoquez une situation embarrassante. En revanche, vous n'apportez que rarement cette précision lorsqu'il s'agit d'un personnage de Droite : la Droite au pouvoir c'est normal. Quelques exemples :
27/04/17 : à plusieurs reprises, vous avez fait état des grèves au Vénézuéla, en précisant bien qu'elles étaient dirigées contre M. Maduro, président "socialiste". ( Le 5 Mars 2013, à 7 H 45, déjà, pour ce même pays, vous parliez de l'état de santé du Président "socialiste", Hugo Chavez).
12/05/16 à 7 H 35 : vous évoquez la destitution de Dilma Rousseff, en précisant Présidente "de Gauche".
18/02/13 à 9 H 00 : vous parlez du Président "socialiste" de la Cour des Comptes : le fait qu'il ait été député socialiste est sans rapport avec sa fonction qui est d'analyser et de juger les comptes publics. Il n'y a qu'un seul président à la Cour des Comptes, il n'est, en principe, ni de droite, ni de gauche, il juge, sans distinction, les comptes de toutes les collectivités publiques et de tous les établissements publics...
26/09/12 à 9 H 20 : affaire du match "truqué"(?) de hand ball ( Montpellier / Cesson-Sévigné) : il est question d'un entretien, pour avoir des explications.sur le comportement des joueurs, avec l'adjoint au maire et député "socialiste"....le fait d'être "socialiste" a-t-il quelque chose à voir avec le comportement des joueurs ?
En revanche, lorsque vous évoquez des personnalités de droite, Premiers-ministres, Présidents, maires, parlementaires, vous ne mentionnez pas l'étiquette, sauf quelquefois pour les députés : la Droite au pouvoir est une chose normale. Un exemple, l'affaire Serge Dassault : il est accusé d'avoir détourné 31 Millions d'Euros et d'avoir acheté les voix d'électeurs pour se faire élire à la mairie.
04/07/16 à 18 H 00 : vous expliquez que M. Dassault fait partie d'une famille qui a toujours mêlé politique et affaires, mais vous ne mentionnez pas qu'il est membre du parti "Les Republicains".
07/07/16 : vous évoquez, à plusieurs reprises, la condamnation de S. Dassault, sans plus et sans donner son appartenance politique.
La Gauche ne dit apparemment rien, elle soutient la liberté de la presse. La Droite, dans un précédent mandat, avait modifié les règles de nomination à la Haute Autorité, en faisant nommer le président par le Gouvernement.
Qui possède les journaux ? Le pluralisme de la presse existe-t-il ?
Considération distinguée.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...