glyphosate et ceta

gauthier Malgouyres 25/10/2017 12:31 France Culture

Bonjour
je suis éleveur en aveyron et utilisateur très occasionnel de glyphosate pour éliminer des vivaces (chiendent en interculture).

Je suis frappé de voir que les reportages concernant ce produit sont "assez" à charge alors qu'il n'est quasiment jamais utilisé en végétation.Sa présence dans les aliments peut donc s'expliquer par un emploi de dessicant avant récolte,emploi qui est assez problématique de mon point de vue.
En revanche je suis assez frappé de voir qu'aucune relation n'est faite avec les importations d'outre atlantique de maïs et soja qui sont ultra majoritairement ruond up ready c'est à dire ogm résistant au glyphosate.Ces produits sont désherbé à plusieurs reprises en végétation et la plante absorbe le glyphosate sans mourir.La récolte en contient donc logiquement.
De plus on nous promet avec le ceta ,l'importation massive de viande bon marché élevée en feed lot avec une ration maïs soja les deux rup ready(je passe sur les hormones de croissances puisqu'on nous explique que les animaux viendront de filières séparées).

Soit une hausse de la charge de glyphosate dans nos assiettes.

Si le glyphosate est un réel problème de santé publique,il serait bon de le traiter de manière cohérente et essayer de voir tous les tenants et aboutissants.
Il est probable que nos dirigeants soient tenus dans des contingences qui leurs font ignorer ce genre de problématiques mais j'attends d'une radio de qualité qu'elle ne simplifie pas trop le problème et qu'elle essaye aussi de comprendre les problématiques agricoles un peu plus finement.