sur la grande table avec Nathalie Heinich et Serge Toubiana

Nathalie moreau 13/12/2017 15:55 Radio France

Bonjour,

À propos de l'affaire concernant Roman Polansky, j'étais très agacée par les intervenants masculins qui s'offusquaient de la condamnation de la programmation de la cinémathèque par des groupes féministes à une époque où les femmes parviennent à sortir d'un silence douloureux grâce justement au combat de ces féministes.

D'autre part que Céline n'est pas été "admis" à la Pléiade, n'empêche pas de lire ses livres, que Polansky ne fasse pas l'objet d'une rétrospective n'empêcherait pas de voir ses films. Il y a une différence entre l'éloge que l'on ne fait pas, et la censure que l'on ne fait pas non plus.

Quant à Costa Gavras qui, à propos de l'affaire Polansky, rejette la qualification de viol parce que la fillette avait 13 ans et qu'elle en paraissait 25, c'est tout simplement ignoble et je ne comprend pas qu'on puisse laisser dire ça sur cette chaine sans réagir.

Cordialement

Nathalie Moreau

Réponse de Olivia Gesbert, productrice de La grande table :

Je comprends notre auditrice mais ces « intervenants masculins » étaient en réalité 4 fois 1 mn de réactions/archives. Un point de vue formulé n’est pas un point de vue forcément partagé. Chacun est libre de se faire son opinion, d’applaudir ou blâmer.

La parole était nettement plus nuancée en studio.

Le deuxième remarque de Mme Moreau sur Céline / Polanski est en revanche très pertinente. En tout cas, je la partage pleinement.

Bien à vous,

Partager sur...