Grave récidive

Jean Guerdoux 24/10/2016 13:57 France Inter

Bonjour,

L'homéopathie était au programme ce matin vers 10h. On pouvait assez facilement conclure que son action était comparable à celle d'un placebo. Jusque là, pas de vrai problème. Puis l'homéopathe a parlé d'un mystérieux signal électro-magnétique pour expliquer l'activité. Et il s'est appuyé sur le professeur Montagné "découvreur du SIDA" et prix Nobel. C'est à dire sur la triste fin de carrière d'un scientifique éminent qui s'est rangé derrière Benveniste et la mémoire de l'eau. C'est à dire ... sur une des plus grandes erreurs scientifiques de ces dernières années. Et comme Stéphane Paoli l'avait déjà fait en 2010 (http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1383 ), il y a récidive. Que l'on me comprenne bien : je n'ai aucune compétence pour trier le vrai du faux en ce qui concerne l'action des substances homéopathiques. Mais, scientifique, j'estime que le service public ne peut pas donner des informations erronées au grand public. Et le cas de Luc Montagné est exemplaire : tout indique qu'il est en pleine confusion.

Cordialement.

jean Guerdoux, professeur honoraire, université Pierre et Marie Curie.