Habitudes langagières de facilité

Brigitte Blin 06/12/2017 10:45 Radio France

En ce moment, lors des informations diffusées au sujet du voyage du pape en Birmanie, à chaque bulletin, le journaliste nous dit : " le pape n'a toujours pas prononcé le nom de Rohingias". Cela apparaît comme une véritable obsession à Radio France ! Le discours de Saint Père n' a pas été écouté, car il me semble qu'il était bien clair, même sans l'utilisation de ce nom.
Autre bizarrerie : on nous parle du nombre d'enfants pauvres en France. Ces enfants sont-ils pauvres par eux-mêmes comme des salariés ou des chômeurs le seraient ? Mais ils ne touchent aucun salaire. Ont-ils des parents riches et seraient-ils devenus pauvres par malédiction subite ? Ou n'auraient-ils pas de parents?
Des intervenants nous expliquent en ce moment qu' il faut réagir contre les agressions sexuelles et donc qu'il faut que " l'école" dispense des cours spéciaux pour apprendre le respect aux enfants. Pendant ce temps passent sur les chaînes télé et certaines radios des clips ou des publicités qui présentent les femmes constamment comme des objets sexuels. Mais "l'école" doit et bla bla...
Fort bien, mais jamais on ne nous parle du rôle des parents. Et c'est toujours "l'école" qui doit. Il en est de même sur plusieurs sujets : le goût, l'alimentation, la politesse... Pauvre école ! Elle se doit de suppléer tous les manquements de la société !
Tout cela mérite un peu d'esprit critique, de cohérence et d'approfondissement.

Deux tics langagiers qui sont répétés très fréquemment et qui finissent par nous agacer :
La France est le dernier élève de la classe (encore l'école !)
Les habitants sont sous le choc.
Ce serait bien que nos journalistes réfléchissent à tout cela.
Merci de m'avoir lue.
Brigitte Blin