homéopathie placebo

Jean Pierre Thomas 18/06/2018 16:04 France Culture

Bonjour,
Je tiens ici à exprimer mon plus vif mécontentementà l'égard des propos tenus par le producteur Nicolas Martin, invité de l'émission La suite dans les idées, de Sylvain Bourmeau du samedi 16 Juin 2018 ("Pour que la science infuse").
Depuis quelques semaines déjà, Nicolas Martin, producteur de "La méthode scientifique", présentait une de ses émissions, en cours ou à venir, sur la désinformation, en mentionnant l'homéopathie qui
selon les naïfs, guérirait "aussi bien" que la médecine" (allopathique): une façon de ravaler implicitement la médecine homéopathique au niveau des "fake news" (et par là même, pourquoi pas? les médecins homéopathes au rang de charlatans et leurs patients à celui de minus intellectuels)... Mais nous restions dans le domaine de l'implicite car la formulation "aussi bien" laissait les conclusions inabouties: malgré un net scepticisme de la part de Nicolas Martin, les opinions de chacun étaient, en gros, respectées.
Mais dans son intervention chez Sylvain Bourmeau, Nicolas Martin franchit une étape de taille en affirmant "qu'il y a des études incontestables qui montrent que l'homéopathie n'a pas plus d'effet qu'un placebo". Affirmation qui me paraît bien peu scientifique, car si Nicolas Martin veut parler de la très haute dilution des substances dans les préparations homéopathiques, la plupart des patients n'ignorent pas que ces traces sont indécelables (absentes?) et il vient d'enfoncer une porte ouverte...
Nicolas Martin pourrait-il citer et analyser ces études scientifiques "incontestables", non pas sur la mesure de l'absence de traces de substances des préparations homéopathiques, mais bien sur "l'effet "placebo" de l'homéopathie?

J’ai déjà eu l’occasion de répondre à ce type de remarques d’auditeurs inflexibles face à l’homéopathie.

Nicolas Martin n’a pas propagé de fausses informations. Au contraire, il était dans son rôle de journaliste en évoquant l’effet placebo de l’homéopathie. C’est une réalité que montrent toutes les études scientifiques. L’homéopathie n’a aucune efficacité en tant que telle ; elle n’a qu’un effet placebo qui peut avoir quand même un effet psychosomatique positif. En quoi serait-il interdit d’énoncer une information reconnue comme telle par les spécialistes? Le 30 mars dernier, dans la Séquence du médiateur sur France Inter, Jean-Claude Ameisen, producteur de « Sur les épaules de Darwin », médecin et président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique, avait apporté des réponses très claires à ce sujet.

Partager sur...