Honte de la langue française ?

Gilbert Brassart 30/09/2015 10:52 France Inter

Bonjour.

Je suis effaré de constater qu'une radio nationale comme
France Inter, chargée de véhiculer des valeurs autres que celles des radios
dites commerciales uniquement intéressées par le tiroir-caisse, soit aussi
inféodée aux anglicismes et même aux mots et locutions d'origine anglo-saxonnes
pour ne pas dire anglaise.

J’en prends pour exemple le mot « live » (à la
place de direct) employé de manière répétitive par (entre autres) M. Naguy qui
s’est même payé le luxe de brocarder les personnes qui lui reproche ce sabir.
Lui ne comprends pas que l’on puisse utiliser le mot courriel à la place d‘émail. De
la même manière on dit pitch (?) pour résumer
un film ou une pièce. Evidemment c’est plus court, mais l’on ne bride pas, que
je sache, le temps de parole des intervenants, qu’ils soient animateurs ou
journalistes…

Quant à l’horrible mot d’hashtag
employé à la place de « mot clé », quelle décadence pour une
station qui devrait, entre autre, magnifier la langue française plutôt que de
la mettre en pièce par une sorte de snobisme prouvant que l’on est dans l’air
du temps.

Pauvre langue française maltraitée journellement par des
animateurs et des journalistes qui sont pourtant, pour la plupart de bonne
éducation.

Ce que l’on peut admettre (à la rigueur) sur une radio
commerciale est insupportable sur France Inter, qui il y a quelque temps avait
fait, si mes souvenirs sont bons, une grande journée francophone pour, en particulier,
manier la langue française sans la polluer par des termes étrangers qui pour la
plupart ont leur traduction en français. Depuis toutes les bonnes résolutions
prises à cette occasion ont été (volontairement) oubliées.

Je veux bien reconnaître que certaines propositions faites
pour remplacer des anglicismes sont pour certaines ridicules, mais que l’on
fasse un effort pour redonner un peu d’éclat à la langue française.

Pas sûr hélas, que ce msg fera bouger les choses, mais j‘aurai
pu au moins exprimer mon exaspération…

 

Je comprends votre réaction, mais il faut bien admettre qu’il est difficile pour certains mots d’utiliser un équivalent français. "Mail", "Live" et "Hashtag" sont entrés dans le langage courant. Une anecdote: ce matin, Patrick Cohen a utilisé le terme "mot clé" pour remplacer "hashtag" et j’avoue très humblement que c’est en lisant votre message que j’ai compris ce qu’il voulait dire. Je n’avais jamais entendu cette "traduction" (en revanche, je connais "mot dièse", mais, très franchement, il aura du mal à détrôner le fameux hashtag…). Toutefois, je suis tout-à-fait d’accord avec vous concernant le mot "pitch" qui tient du snobisme élitiste… Je vous avoue que j’aime beaucoup le mot québécois "magasinage", mais il est difficile de l’employer en France… Nous transmettons votre message aux rédactions.

Partager sur...