Indifgnation pour la chronique du 08 mars de M Aphatie concernant le débat socialiste.

Jean Claude VEGIOTTI 20/03/2018 16:10 France Inter

Madame, Monsieur
Je viens vous faire part de mon indignation concernant la façon dont a été relaté par M Apathie, dans sa chronique matinale du 08 mars, le débat socialiste de la veille.
En effet, les jugements portés par ce journaliste sont de nature personnelle et subjective, et présentent aux auditeurs une vision étriquée de notre société et en particulier dans ses spécificités économiques, telle qu'elle est souhaitée à titre personnel par M Apathie.
En aucun cas, nous ne sommes ici dans une forme de présentation objective d'un certain éventail d'idées et de concepts tels qu'ils nous ont été présentés hier soir.
Nous pourrions comprendre un tel parti pris de la part d'une chaine privée, possiblement assujettie à la volonté d'un propriétaire, mais jusqu'à preuve du contraire France info reste une chaine du service public qui se doit d'informer de façon objective, impartiale et digne, des projets sociétaux et économiques de nos acteurs politiques, à plus forte raison dans des courants de pensée profondément républicains.
Les différentiations qui apparaissent entre les courants socialistes, progressistes ou sociaux démocrates sont une réalité qui enrichissent notre débat politique actuel, il, me semble que le rôle d'un journaliste doit être dans la plus grande dignité d'aider ses auditeurs à mieux comprendre ces subtilités pour renforcer notre démocratie républicaine.

La chronique matinale de Jean-Michel Aphatie, peu avant le journal de 8h, est un éditorial. Il s’agit du « décryptage » d’un événement politique et non d’un reportage. Il peut donc, non pas donner un avis personnel, mais un avis de spécialiste de la politique avec, évidemment, un commentaire d’expert. Libre à vous de partager ou non cette expertise. En fonction de vos opinions, vous serez en accord un jour et en désaccord un autre jour. C’est ça la diversité de la radio et de ses commentaires…

Partager sur...