Indigestion de foot

Benoit Gallopain 13/06/2016 7:40 France Culture

Bonjour,

A 41 ans j'ai toujours écouté les différentes radio du groupe. Je suis actuellement un auditeur journalier de France Info. En général quand les J.O, le tour de france et autres épreuves sportives que je hais commencent, je me réfugie sur France culture. Cette année, en voulant effectuer ma transhumance sur France culture vendredi 10 juin vers 8h00, quelle ne fut pas ma rage de découvrir que l'antenne était polluée par le foot!
Je veux vous exprimer mon profond dégout et ma colère face à cette omniprésence. "Du pain et des jeux", pendant encore combien de temps va t'il falloir supporter ça? Que vous a t'on fait??
J'ai décidé de couper la radio.
Le citoyen que je suis vous demande de redonner au Service Public sa mission d’émancipation des masses au plus vite.
Bien cordialement,
Benoit Gallopain

Nous vous livrons ici la réponse de la directrice de France Culture :
Je comprends évidemment que l’on n’ait pas envie d’entendre parler de football, comme je comprends que certains matins, certains auditeurs n’aient pas envie de tel ou tel sujet. Nous essayons avec nos outils spécifiques, la culture, les savoirs, de comprendre et de donner à entendre et à comprendre notre monde, et si possible, je suis bien d’accord avec esprit, humour, finesse et érudition. Mais pourquoi le sport, une fois par an, ne serait pas un sujet pour nous ?

Nous réveiller ? Résister ? Mais je crois que c’est ce que nous faisons. Ecoutez nous, écoutez les autres aussi, et vous entendrez la différence. France Culture ne serait plus une radio culturelle ? Mais qu’est-elle alors, qui consacre 10 heures par semaine à la fiction, autant au documentaire élaboré, qui offre des émissions d’une heure sur tous les grands savoirs, qui propose chaque jour du matin au soir, 4 émissions culturelles quotidiennes, sans compter le week-end, des programmes spécifiques sur le cinéma, la littérature, le théâtre, les mauvais genres, la science, la philosophie, l’histoire.

Nous pouvons faire mieux. On peut toujours mieux faire. Nous y travaillons. A la rentrée, vous entendrez une matinale plus précise, plus culturelle, mieux rythmée, plus équilibrée. et une grille largement la même et largement une autre.

Vendredi matin, nous n’avons pas produit une matinale avec des sociologues mais avec Jacques Vendroux, un historien, un écrivain. Je comprends une fois encore que cela ne vous intéresse pas et que vous tourniez le bouton mais ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain. Dites-m’en davantage. Que serait une radio vraiment culturelle ? Qui sont ces sociologues pontifiants qui vous accablent trop sur nos ondes ?

Nous distinguer ? Ne pas nous soumettre ? C’est un programme qui nous va bien. Comment l’envisagez-vous ? Que souhaiteriez-vous entendre qui vous manque ? Je vous écoute.

Bien à vous
Sandrine Treiner
Directrice de France Culture

Partager sur...