Une information qui aurait mérité un autre traitement, un choix éditorial contestable, dimanche 1er octobre à 18H

Jacqueline Lombard 10/10/2016 9:26 France Inter

de la minute 3,19 à la minute 5 il est question du sujet "Marre des antis chasse, corrida, viande et autres mangeurs de grives et ortolans"
https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-18h/le-journal-de-18h-01-octobre-2016 clic au bas de la page du lien.

Intriguée par le choix éditorial de ce journal, je l'ai détaillé. À 2 secondes près, c'est bien la manif des tradis-chasse, dont les intervenants semblent avoir été choisis avec soin, qui a été privilégiée par la durée, presque 2 minutes dans un journal de 9 minutes qui traite de 9 sujets.

Les 5 principaux sujets annoncés dans l'introduction, la place et la durée de chacun :

- le salon de l'automobile avec 1,25 M de visiteurs attendus : minute 0,45 à 2,20 = 1',35"
- Espagne, la sortie de crise : 5,15 à 6,53 = 1,38
- Marre des antis chasse, corrida, viande et autres mangeurs de grives et ortolans : 3,20 à 5' = 1,40'
- le foot et la ligue 1 : 6,54 à 8,17 = 1,23'
- la météo : 1'

il a aussi été question dans ce journal de sujets "secondaires" :
- Manuel Vals en Bretagne pour les éoliennes : 2,21 à 2,31 = 10"
- Heurts entre migrants et policiers à Calais manif interdite : 2,32 à 2,47 = 15"
- Manif dans la manche contre le réacteur nucléaire et celui prévu en UK : 2,47 à 3,07 = 20"
- Cassis, rassemblement contre les rejets de boues rouges : 3,07 à 3,18 = 11"
- Paris condamne les bombardements des hôpitaux d'Alep par le régime syrien : 5 à 5,14 = 14" (info qui fait suite à la promo des tradis chasse, taureaux, ortolans…)

Dans ces pas tout à fait 2 minutes pour la manif des traditionalistes - comme ils se nomment - temps qui peut paraître dérisoire, il a tout de même été question, objectivement, de revendication et éloges de faits délictueux sans que cela soit précisé, c'est bien ce qui peut être reproché.
Délits qu'avait voulu dénoncer Allain Bougrain-Dubourg accompagné de militants LPO ("les écologistes" comme il est dit de façon vague dans le journal) action qui leur avait valu des menaces et coups de pelle dont ces gens semblent si fiers, que le porteur de pelle serait même devenu un emblème.
C'est un comble que des citoyens soucieux du respect des lois soient obligés d'intervenir à leur risque et péril pour faire respecter une loi qui ne l'est pas, et ce sont ces mêmes citoyens qui sont traités de voyous au micro de France Inter, par celui-là même qui revendique les délits, comment ne pas voir une présentation malhonnête ?.

On va aussi tendre le micro à cette enfant accompagnant depuis avant sa naissance sa maman à la palombière pour tuer les palombes, et même qu'elle aime beaucoup ça la petite Capucine*, et surtout, n'oublions pas, comme le souligne sa maman :"Le but de ces traditions c'est de transmettre le respect de la nature".
Ouf ! on a eu peur, on a cru que le but était de tuer, y compris des espèces protégées (pas les palombes) dont les effectifs diminuent !

Mais de qui se moque-t-on ?
Sans les précisions légales nécessaires qui auraient dû accompagner ces propos, le ton délibérément partisan a fait de cette information une tribune offerte à l'éloge du braconnage, sur une radio nationale.
Non pas qu'il eût fallu censurer ces paroles, mais avoir au moins l'honnêteté de préciser la loi :

- Chasse aux ortolans interdite depuis 1979 : http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/08/09/la-france-va-t-elle-mettre-fin-au-braconnage-des-ortolans_4980452_1652692.html
- La matole (piège qui capture pinsons et autres oiseaux) interdite depuis 1976 : http://www.sudouest.fr/2016/08/06/landes-onze-chasseurs-a-la-matole-convoques-devant-la-justice-2459675-4739.php
- Info LPO relâchage des oiseaux piégés (quand ils ne sont pas morts ou blessés) : https://www.lpo.fr/actualites/operation-pinsons-2015
C'est quoi déjà, la définition de "zone de non droit" ?

Le moment de leur manif dans les landes était bien choisi car :
- Période pré-électorale, sachant qu'il est de tradition pour le parti qui veut se faire réélire de multiplier les cadeaux aux électeurs-chasseurs, pourtant très minoritaires.
- Période d'ouverture de la chasse, et tant pis si chaque année cette activité cause la mort de cylistes, promeneurs, cueilleurs de champignons… plus de détails dans la buvette des Alpages, à la page "chasse" : http://www.buvettedesalpages.be/chasse.html

Voilà pourquoi, à la lumière de toutes ces données, je décide d'envoyer sur le site de l'émission ainsi qu'au médiateur de France Inter l'expression de mon mécontentement causé par la désinvolture de voir traiter ce sujet, davantage sous la forme de promotion que d'information.

Ajoutons que parmi les passions revendiquées dans cette manifestation, la corrida est citée plusieurs fois.
N'oublions pas que cette pratique sadique consistant à torturer un taureau en public ne tient qu'à un alinéa dérogatoire à la loi qui punit les sévices sur animaux de 30 000 € d'amende et jusqu'à 2 ans de prison. Nous gagnerons en dignité et en justice quand cet alinéa disparaîtra, quand la loi, là aussi sera respectée et ne bénéficiera plus de la complaisance de certains médias.
Là aussi, comme à la chasse, des enfants* sont recrutés :
http://www.dailymotion.com/video/xpy8y2_france-3-fait-l-apologie-des-ecoles-tauromachiques_news?error_reason=user_denied&error=access_denied&error_description=The+user+denied+your+request.#_=_

Combien de gens savent que dans des écoles taurines subventionnées de jeunes enfants apprennent à torturer des veaux ? Qui trouve ça bien ? Qui proteste ?
https://www.change.org/p/françois-hollande-président-de-la-république-française-non-aux-écoles-taurines

*******
Fiction (au cas où ce qui précède manquerai de clarté) : imaginons que l'on interroge par exemple des motards, de vrais passionnés, en train de manifester pour revendiquer le droit de rouler à 200 km heure sur les autoroutes, car, voyez-vous, c'est tellement ennuyeux de faire du sur place à 130 à l'heure. Des motards qui pesteraient contre ces lois imbéciles, contre les boucs émissaires habituels, la faute à tous ces technocrates de Bruxelles qui ne peuvent pas comprendre, ou à tous ces autres grincheux qui ne savent pas ce qu'est le plaisir, l'ivresse de la vitesse… motards qui exigeraient une dérogation spécialement pour eux, et sous ce prétexte ne paieraient pas les PV pour dépassement de vitesse, cela sous le regard bienveillant du journaliste recueillant ces paroles, et présenter cela en sujet principal du journal de 18H, que dirait-on ?

*******

*Entendu à 14H25, émission T au Carré du vendredi 30 septembre 2016 : https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre/la-tete-au-carre-30-septembre-2016
Voici ce que dit Valérie Chansigaud, historienne des sciences et de l'environnement :

"Si on laisse les enfants s'installer dans la cruauté, ils deviendront des adultes cruels".
C'est bien pour cela que passionnés de corridas et chasseurs cherchent de plus en plus à entrer dans les écoles et à sensibiliser les enfants. Une partie des 3 millions d'euros offerts par Wauquiez aux chasseurs de sa région devrait servir à cela.

Valérie Chansigaud, chercheuse associée au laboratoire SPHERE (Paris VII-CNRS) sera également présente pour son livre
"Enfant et Nature". Ce livre est une histoire culturelle des liens complexes de l'enfant avec la nature à travers trois siècles d’œuvres pour la jeunesse.

Merci pour votre attention, et désolée pour la longueur du texte, choix motivé par souci de précision et de rigueur.
Merci de nous donner la possibilité d'exprimer nos accords et désaccords.
Cordialement,
Jacqueline Lombard

P.S. : courrier envoyé en copie à la LPO Vaucluse, à FNE Vaucluse et à l'Alliance Anticorrida.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...