information sélective

Claude ROUVIERE 20/01/2016 8:19 France Info

Mardi 19 au soir, je suis en voiture. Le journaliste fait référence à  une publication dans La Croix rapportant que les actes antisémites ont baissé en France, que les agressions islamophobes ont fortement augmenté et que les profanations de lieux de cultes et cimetières chrétiens sont en augmentaiton de 20%. Dans l’heure qui suit, à chaque rappel, ce dernier point est supprimé. Le 20 au matin, il ne reste plus que les actes islamophobes. Pourquoi cette sélection des faits? 

Je suis fais pas partie de cette minorité de chrétiens haineux face à l’islam et je veux bien imaginer que les journalistes qui ont supprimé une partie des faits l’ont fait pour ne pas jeter de l’huile sur le feu. Mais je ne suis pas convaincue que ce genre d’attitude soit digne du métier de journaliste et porteuse des fruits escomptés. La VERITE est ce qu’elle est : il y a hélas des imbéciles dangereux partout mais ce traitement de l’infiormation me semble plus propre à renforcer le sentiment délétère qu’il y aurait deux poids et deux mesures… et donc, à accroitre la défiance vis à vis des musulmans. Je fais partie de ceux qui se battent pour éteindre ces incendies mais j’ai du mal à ne pas me sentir découragée face à ce traitement de l’information. 
Pourquoi ne pas aborder la réalité des faits dans son ensemble? Certes, c’est plus compliqué mais n’est ca pas cela qui fait la dignité du travail de journaliste? Dans un pays où la laïcité impose les mêmes règles et le même respect, garantit les mêmes droits, je rêve que les journalistes n’oublient pas qu’ils ont les mêmes devoirs de respect et de vérité face à toutes les communautés. Cela me parait essentiel.

 

Je comprends votre réaction, car il est tout-à-fait normal de donner l’information complète. Toutefois, j’écoute évidemment beaucoup les différentes antennes et, globalement, j’ai plutôt entendu évoquer l’ensemble des actes touchant les trois religions. Nous transmettons toutefois votre remarque aux rédactions en rappelant que l’information se doit d’être complète.

Partager sur...