intelligibilité

Jean Yves COUTAREL 27/09/2016 13:22 France Culture

Bonjour ; je suis toujours un peu confondu par le goût de la vitesse (ce mal omniprésent) et du débit du phrasé toujours accrus dans certaines rubriques, annonces ou autres (non spécifique à France Culture). En l’occurrence, ce n'est peut être qu'un tic "structurel" de sa part mais il est assez insupportable de mon point de vue : comment Zoé Sfez fait elle pour être aussi peu intelligible non pas dans son contenu (le sens) mais dans sa façon de parler. Elle "bouffe" littéralement ses mots, crée des accentuations entre deux séquences mâchées et difficilement audibles, à la fréquence incertaine, non articulées, c'est une "bouillie" assez épouvantable ! Qu'apprend t'on dans les écoles de journalisme ? En a t'elle conscience ? C'est dommage car cela dévalorise fortement le contenu précisément.
Avec mon amitié.
Un auditeur fidèle.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...