Interview 07h 50 dans la matinale de France inter

Pierre BREYSSE 14/02/2017 10:59 France Inter

J'ai écouté, comme chaque matin, l'interview conduite maintenant par A. Bensaid.
Peux-t-on lui rappeler qu'à la radio, parler à deux donne un résultat catastrophique, inaudible et fort pénible.
Tout l'art de l'interviewer est certes d'éviter de laisser parler et pérorer son "client", mais il n'est pas admissible et contraire à toute bonne pratique de couper sans arrêt la parole ou, pire, comme ce matin, d'intervenir en surimpression. Il y a urgence à intervenir !
Oserais-je ajouter que, sur le fond, l'angle unique utilisé ce matin était un peu court. Pourquoi donner l'impression de ne questionner que sur les aspects juridiques (argent public, ...) alors que, pour tout un chacun (en tout cas beaucoup), c'est l'indécence, comme l'a dit F. Bayrou qui heurte et choque. Favoriser un enfant pour l'obtention d'un stage est une chose, le gratifier à hauteur des sommes évoquées en est une autre.
Autre point, A. B. aurait pu interroger son invitée sur un éventuel "après-Fillon", si vraiment sa campagne continue, comme vous le notez par ailleurs dans vos journaux d'information, à patiner. Le soutien de quelques "ténors" ex-juppéistes peut-il longtemps masquer le détachement, voire l'abandon, de beaucoup d'élus locaux et de sympathisants encore une fois heurtés par l'aspect éthique, moral de l'affaire ?
Voilà d'autres angles qu'il aurait été intéressant d'aborder ... Dommage ... mais chacun est perfectible et je reste un auditeur attentif !

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...