Interview de Nicolas Sarkozy, matinale du 18 octobre

Jehan Joliet 19/10/2016 10:04 France Inter

Bonjour Monsieur Denaes,

Je me permets de faire une remarque concernant l'interview de Nicolas Sarkozy lors de la matinale du 18 octobre.
Je suis bien conscient qu'il est un redoutable débattant, pourtant j'ai l'impression qu'il utilise souvent les mêmes ruses rhétoriques.
Une de ses ruses favorites consiste à poser une question dont une seule réponse est possible pour obliger son interlocuteur à être d'accord avec lui, et ainsi donner l'impression qu’il est d'accord avec l'ensemble de son discours. Je vois trop souvent les interviewers se faire berner par cet entourloupe. Ils devraient pourtant être préparés à y répondre, puisque Monsieur Sarkozy l'utilise toujours dans ces interviews et souvent à plusieurs reprises. Il me semble qu'une réponse possible pourrait être : "Ma réponse à votre question n'intéresse pas les auditeurs, ce qui compte c'est votre opinion sur la question", mais il y a certainement mieux, ce pourrait être de dénoncer cet artifice rhétorique digne des vendeurs d’aspirateurs et, je crois, connu de ces derniers sous le nom de "pied dans la porte".

Cela ne m'empêche pas d'apprécier beaucoup le travail des équipes de France Inter et en particulier de la matinale puisque je l'écoute tous les matins. Vous leur transmettrez mes compliments.

Merci d'avance pour votre attention.
Jehan (91)

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...