Interview Florient Philippot du Vendredi 19.02 a 7h55

jean-Luc CAMUS 19/02/2016 6:34 France Info

Bonjour,

bien qu'étant fondamental de gauche, et fidéle auditeur de France Info, j'ai été sidéré par la façon dont les journalistes de France Info ont interviewé M. Philippot ce matin. Cela ressemblait plus a un procés à charge qu'à un interview d'un représentant de l'un des 3 grands partis politique en France (désolé mais il en est ainsi). A la limite de la politesse, les journalistes l'interrompait sans cesse, mettait en doute ses paroles, lui faisait des procés d'intention (je sais ce que vous allez dire !!!), etc.... Je n'ai jamais entendu un tel interview vis a vis du PS ou de LR!!

Non je ne suis pas favorable au FN, non je ne partage pas ses idées, loin de là, mais je n'accepte pas que les journalistes (qui se doivent d'être neutres) aient deux façons d'interviewer les hommes politiques. Pourquoi être lisse avec le PS, LR et incorrects et agressifs vis a vis des autres partis. Tout cela ne fait qu'entretenir le sentiment que journaliste et hommes politiques (des bons partis!) sont copains comme cochons, et s'entendent bien entre eux dans leur microcosme.

Le principe d’un intervieweur est de jouer en quelque sorte l’avocat du diable, afin de faire réagir l’interlocuteur. D’une manière générale, le principe est respecté. Je reconnais qu’avec les partis extrêmes, le ton est parfois plus dur, car ces partis ont souvent une fâcheuse tendance à avancer des affirmations fausses ou peu fiables. Les journalistes se doivent alors d’être plus vigilants et plus réactifs.

Partager sur...