Introduction de la publicité généraliste sur Radio France

Serge Le Pennec 06/04/2016 8:12 France Culture

Bonjour Monsieur,

 

C’est avec effarement que j’ai reçu l’annonce de
l’arrivée de la publicité générale sur Radio France dans le billet de Mr Benoît
Bouscarel sur France Culture le 06 avril.

Nous n’étions plus le premier avril et ce scoop
n’avait pas l’air d’une blague. Afin de m’assurer que mon audition n’avait
pas souffert d’une mauvaise interprétation, j’ai attendu la mise en ligne du
billet sur le site. Hélas, cette seconde écoute me confirma cette terrible
nouvelle.

Cela fait quarante ans que j’écoute France
Culture, autant dire que je fus témoin de nombreux changements, tant dans le
fond que sur la forme. Globalement, même si je regrettais certaines émissions
ou personnes, l’esprit de France Culture perdurait. Avec France Musique, elle
demeurait une radio refuge.

Cette année fut celle du grand changement sur
France Culture qui marquera, je le pense, un point de non-retour. Le coup de
peinture, style France Inter, appliqué depuis de nombreux mois se faisait bien
sentir, coupure des émissions à leur moitié, introduction d’intermèdes musicaux
de plus en plus nombreux, augmentation des micros-trottoirs, présentateurs
façonnés sur France Inter, etc. Jusqu’au site Internet qui devait être
« formidable » mais qui, bien que maquillé, régresse sur le fond.

Le coup de grâce serait-il donc pour
demain ? Je n’ose croire à l’introduction de la publicité généraliste sur
France Culture et France Musique. Les annonces insupportables sur France Inter
m’ont fait déserter les quelques émissions intéressantes de cette radio et je
ne peux imaginer qu’il me faille abandonner France Culture saucissonnée par des
publicités aussi exaspérantes que celles de la télévision où d’Internet. Les
zones d’évitement se rétrécissent, il ne reste que les revues et journaux de
plus en plus rares ainsi que les sites Internet payants. Bien que contraire à
l’esprit public de cette radio, je serai néanmoins prêt à payer pour que France
Culture puisse retrouver son âme.

Je remercie ici, Monsieur Bouscarel, de cette
information et de sa chronique toujours avisée. J’espère que France Culture
nous tiendra informés de l’évolution de cette triste décision et soutiendrai
toute forme de résistance à ce projet.

Serge Le Pennec

Vous trouverez plus d’informations concernant le décret de la publicité sur Radio France dans ce communiqué : http://mediateur.radiofrance.fr/article-nouveau-d-cret-relatif-la-publicit-radio-france

Partager sur...