La Corse stigmatisée par M. Cohen

José Valeani 29/09/2015 16:32 France Inter

Bonjour,

J'écoutais France Inter ce matin et j'ai été surpris et même choqué d'entendre M. Cohen évoquer le problème de l'Aïd dans la région d'Ajaccio.

Après que la chroniqueuse de la revue de presse ait évoqué le fait que l'évèque d'Ajaccio a appelé à plus de tolérance et rappelé les "valeurs d'accueil et de respect du christianisme", M. Cohen se fend d'un commentaire dans lequel il fait l'amalgame entre une poignée de personnes qui sont contre la fête de l'Aïd et la Corse et toute la population corse, rien que ça.

Il dit précisément : "Oui, que l'Eveque d'Ajaccio soit obligé d'intervenir pour rappeler à la Corse et aux corses que l'on peut célébrer la fête de l'Aïd en Corse, ça n'est pas... spécifiquement une terre chrétienne, c'est quand même assez... Effectivement, c'est reporté par la Croix ce matin".

Je trouve regrettable que M. Cohen jette de l'huile sur le feu et stigmatise ainsi la population corse. S'il avait un tant soit peu étudié le sujet, il aurait su que la population locale est divisée sur ce sujet, comme ailleurs en France, et que nombreux sont ceux qui soutienne la communauté musulmane.
De plus, oui la Corse est une terre où la religion chrétienne est très implantée.

Dans une radio publique et qui plus est dans la matinale la plus écoutée de France, on ne peut pas se permettre de dire tout et n'importe quoi.
J'espère que M. Cohen corrigera ses dires.

Cordialement,

José Valeani.

Je suis étonné de votre réaction. Le fait (raciste) relaté dans la revue de presse est choquant. La citation de l’évêque d’Ajaccio est exacte. La reprise de tout cela par Patrick Cohen est cohérent. Il ne fait rien de plus que rappeler les propos de l’évêque face à des faits qui sont choquants dans une république laïque.

Partager sur...