La Gauche radicale

Gabriel Bado 28/06/2016 7:54 France Inter

Bonsoir,
Je suis vraiment très surpris d'entendre dire votre présentateur des informations de 19h de ce soir dimanche 26 juin sur France Inter, parler des élections en Espagne en présentant Podemos comme "la gauche radical" et un peu plus tard comme le parti anti-austérité !! C'est quoi le radicalisme de Podemos ? faire la révolution ? la reforme agraire,confisquer les banques et les capitaux ? Sauf si maintenant vous qualifié le fait d’être contre l’austérité comme une mesure ou vœu radical ! Et par ailleurs ils se présentent et soumettent au vote démocratique ! Ne pouvez vous pas informer objectivement sans faire peur aux gens en employant tout de suite le terme de "radical" aux gens qui expriment leur désaccord contre des politiques actuelles qui ne font, elles si, accentuer radicalement l’abîme entre riches et pauvres ? le parti de Syriza c'est montré si radical que cela, à votre avis ? Je crois que malheureusement le radicalisme se situe dans le camp de ceux qui mènent les politiques actuelles sans le questionner malgré les résultats qui conduisent aux échecs actuelles de l'Europe. N' alimentez encore davantage la peur de gens en qualifiant de "radicales" ceux qui proposent, démocratiquement d'autres solutions pour sortir des crises actuelles. Merci de votre attention et d'offir cet espace de parole et dialogue.
Cordialement,
G. Bado

La « gauche radicale » n’est qu’une appellation qui permet de la distinguer de la gauche « traditionnelle », pourrait-on dire. La gauche radicale est la gauche de la gauche, ou dit autrement l’extrême-gauche. Tous les médias utilisent cette appellation. Rappelons que ce nom était déjà employé au début de la Troisième République pour le groupe parlementaire d’extrême-gauche.

Partager sur...