La prochaine fois je vous le chanterai

DANIÈLE PICHEREAU 08/08/2016 8:34 France Inter

Monsieur,
Sur le conseil de la responsable des relations avec les auditeurs de France Inter, je réitère mes remarques auprès de vous, afin que vouspuissiez le cas échaéant intervenir auprès de la Direction de la programmation pour qu'une émission aussi riche que "La prochaine fois je vous le chanterai" de Philippe Meyer réapparaisse sur France Inter. Je vous copie ci-dessous mes remarques

"Permettez-moi de m'exprimer sur la suppression inopinée de l'émission du samedi midi que j'écoutais avec délices depuis de nombreuses années et qui enchantait mes oreilles: "La prochaine fois je vous le chanterai". Pourquoi???

Reproche-t-on à Philippe Meyer de choisir des chansons méconnues, pleines de poésie, ignorées du show bizz, qui n'ont rien à voir avec des archives comme on peut en entendre sur Radio Nostalgie, ou dans des rétrospectives télévisées?

La qualité artistique exigeante était toujours au rendez-vous, et la voix de Philippe Meyer, souriante et pleine d'humour y ajoutait sa touche personnelle de poésie pour commenter et lier le tout en faisant prendre une sauce savoureuse.

Si France Inter ne diffuse plus ce type d'émission sur la chanson, de toute époque, de toute origine, sur des thèmes toujours renouvelés, et d'une qualité artistique indubitable, qui donc le fera? La télévision nous abreuve de titres fades, de vedettes qui ne viennent que pour faire la promotion de leur CD. L'émission disparue avait l'énorme avantage d'être en dehors du 'show bizz'
Pour une fois que les 'gros sous' n'étaient pas en jeu, mais seulement l'intérêt artistique, musical, la variété de voix, de styles de rythmes, cela nous changeait de la pseudo culture standardisée...

Aucune émission ne peut prétendre apporter un tel niveau d'intérêt, car "produire une émission de chansons implique de partir à la découverte". Qui est capable de vouloir et savoir à la fois découvrir, trier, organiser, mêler chanteurs anciens, nouveaux, poètes, acteurs, lectures et chansons pour nous offrir pareils joyaux? Ni France Musique ni France Culture n'ont vocation à cela. Il n'y avait que France Inter! Je parle au passé: France Inter a perdu présentement une perle de culture et beaucoup d'auditeurs...

Ce type de chansons aide l'homme à cheminer dans un univers auquel il n'aurait jamais eu accès, bref, à mieux vivre.

Veuillez a minima transmettre à Philippe Meyer et son équipe mes remerciements chaleureux pour leur travail pendant 16 ans"

Pouvez-vous intervenir pour que nous ne parlions plus au passé de cette émission remarquable? Faire en sorte qu'elle soit reprogrammée, ou a minima qu'une émission équivalente voie le jour?

Je vous remercie de l'intérêt que vous porterez à ma demande, qui ne doit pas être isolée, j'en suis sûre.

Danièle Pichereau, Maître Formateur honoraire en éducation musicale

Comme toutes les antennes, France Inter change une partie de ses programmes à la rentrée de septembre. Il est normal qu’une chaîne ne soit pas statique et offre régulièrement des programmes nouveaux pour satisfaire de nouvelles attentes des auditeurs. Je comprends que l’on soit attaché à une émission ou à un animateur et c’est normal que l’on regrette sa disparition ou son départ. Mais une antenne se doit d’évoluer, d’innover et d’étonner. Elle se doit aussi de conquérir de nouveaux auditeurs. C’est ce qui a toujours permis à France Inter de se maintenir dans les premières places des radios généralistes. A propos de la chanson française, pas d’inquiétude… Laurence Bloch, la directrice de France Inter, qui était l’invitée du médiateur dans l’Instant M du 17 juin (http://mediateur.radiofrance.fr/non-classe/rentree-france-inter/) a annoncé que sa place sera largement développée avec, notamment, tous les soirs de la semaine une grande émission musicale.

Partager sur...