La schyzophrénie

Christiane BRICHLER 02/03/2018 9:46 France Culture

Fidèle auditrice de france culture depuis sa création, je n'ai pas de titres universitaires comme la plupart des intervenants de la chaîne,mais j'ai fait mes universités à son écoute. Après un mauvais passage où nous avons été abreuvés de termes anglais, nous revoici dans la belle langue française, j'en suis contente, mais une chose me choque très régulièrement : c'est l'usage abusif du terme schyzophrénie !
Pour accompagner depuis 8 ans une personne atteinte de cette redoutable maladie qui fauche bien des esprits brillants à l'orée de l'âge adulte, je peux dire que ce qualitatif appliqué à tout bout de champ à ce que l'on ne comprend pas (ce n'est certes pas un dédoublement de la personnalité, mais une dissociation qui n'empêche pas l'intelligence des personnes qui en sont atteintes, de plus elle est multiforme; invalidante ou non)
Un peu de respect pour cette maladie et ses porteurs qui ne méritent pas un tel dédain. On ne dit plus malades mentaux, débiles, handicapés etc, mais à tout moment on entend ce terme appliqué à tout et n'importe quoi, alors, un peu d'humanité et de respect pour les personnes qui en souffrent ?
Merci de bien vouloir agir pour que ce terme soit éliminé peu à peu des antennes publiques, j'apprécie toujours le contenu de vos interventions.

Le Médiateur est sensible à ces questions et alerte régulièrement les journalistes

Autiste – Le sens des mots

Partager sur...